Les Calédoniens appelés à donner leur sang

santé
don du sang
Chaque année, plus de 5000  personnes font don de leur sang sur le Caillou. Une mobilisation qui reste malgré tout en-deçà des besoins. La journée mondiale des donneurs du sang, ce dimanche matin à Nouméa et Dumbéa, sera l’occasion de rappeler que ce geste peut sauver des vies. 
Trente à cinquante donneurs franchissent, chaque jour, les portes du Centre de don du sang, situé à l’entrée du centre-ville de Nouméa. Après avoir rempli son formulaire et rencontré le médecin, il faut compter une dizaine de minutes pour que le prélèvement soit réalisé. L’espace est chaleureux et les conditions d’accueils réunies. Pourtant, la peur est encore un frein pour beaucoup de Calédoniens. Il y a la « peur de l’aiguille, la peur du sang », indique le docteur Laure Philippe, médecin de don du sang. « Très souvent, on a des gens qui arrivent et qui nous demandent combien de litres on va leur prendre. Mais on ne prélève même pas un demi-litre », sourit le médecin. 
GOUTTE DE SANG GEANTE
Une goutte de sang géante formée par des centaines de participants ©ADSB

Des dons encore insuffisants

Même si beaucoup de gens « ne connaissent pas le don du sang, ni le centre », la structure observe, depuis 2012, une hausse significative du nombre de donneurs. En 2019, 7 500 donneurs ont été enregistrés par le Centre de don du sang. L’amélioration de la qualité de la médecine et l’état de santé des personnes explique en partie ce phénomène. Mais les besoins restent tout de même conséquents.

On n’a pas parfois que 20 ou 25 personnes qui se présentent. Ce qui est déjà très généreux de leur part. Mais cela ne suffit pas à couvrir les besoins car on transfuse plus de vingt poches de sang par jour.
- Le docteur Laure Philippe

 

Une cause, deux sites

A l’occasion de cette journée mondiale, l’ADSB (Association des donneurs de sang bénévoles) déploiera donc ses bénévoles ce dimanche matin au centre commercial Kenu-In, à Dumbéa, et à Géant Sainte-Marie, à Nouméa. L’idée étant de rechercher de nouveaux donneurs mais aussi d’offrir la possibilité aux Calédoniens d’adhérer à l’association.
Cette journée va aussi permettre à l’association de distiller un maximum d’informations et de répondre aux interrogations des Calédoniens. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live