Cantines, Wolbachia, coraux et eau, c'est l'actu à la 1 du samedi 23 janvier

l'actu du matin
Actu 1
©NC la 1ère

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec la hausse des tarifs des cantines à Nouméa, le dispositif Wolbachia bien implanté dans la capitale, le blanchissement des coraux et l'indispensable suivi de la qualité de l'eau potable en cette période de fortes pluies.

Plus 25% sur les tarifs de cantine à Nouméa

Les prix pour la cantine et la garderie en forte hausse dans les écoles de Nouméa pour cette rentrée. Plus 25% pour la cantine et une augmentation de 18% sur la garderie, en moyenne sur l'année. Motif avancé par la mairie de Nouméa : la baisse des dotations de la Nouvelle-Calédonie. Une lettre d'explication a été expédiée aux parents.

Les moustiques Wolbachia se plaisent à Nouméa

Le programme lancé en 2019 semble porter ses fruits. Les moustiques Wolbachia sont bien installés dans certains quartiers de Nouméa. Leur nombre a même doublé par rapport à l’an dernier. Cette bactérie, on le rappelle, empêche l’aedes aegypti de transmettre le virus de la dengue. Plus de 120 000 moustiques émergent des pots chaque semaine. Le budget s’élève à 430 millions alors qu'une épidémie de dengue coûte 1,6 milliard de francs. Mais attention, sur Nouméa le risque d’épidémie est toujours présent. Selon le site internet du gouvernement, un seul cas de dengue a été recensé ce mois de janvier, contre huit l’an dernier à la même époque. Il s’agit d’un bilan provisoire. Le pic épidémique se tient en général en avril.

Surveiller les coraux pour suivre le blanchissement

Nouvel épisode de blanchissement des coraux constatés en certains endroits. Conséquences des conditions météo et des changements de températures. La température et la quantité de sel dans l’eau sont importantes pour leur développement. Les fortes chaleurs de ces dernières semaines combinées avec une baisse de la salinité due aux pluies persistantes menacent aujourd’hui la santé des récifs, les coraux blanchissent. Pour mieux cerner l’ampleur de ce phénomène, l’association Pala Dalik, lance une campagne de signalement en Nouvelle-Calédonie. Chaque calédonien est invité à faire remonter ses observations. Objectif : collecter plus de données sur un danger, encore peu documenté sur le territoire.

La galère des gardiens de l'eau potable

Et en cette période de fortes précipitations, il faut veiller à la qualité de l’eau et à sa bonne distribution au robinet. Chaque jour, ils sont des dizaines de techniciens à travers le pays a contrôler le réseau d'eau potable. A Koné, les équipes d'Aqua Nord sont à pied d'œuvre pour maintenir le service, nettoyer les captages, réparer les casses. Là-bas, les accès sont souvent très difficiles, d'autant plus avec les pluies diluviennes de ces dernières semaines qui compliquent leur travail. 

Vigilance Orange sur tout le pays, excepté l'île des Pins

Attention le week-end s’annonce pluvieux, voir même orageux. Plusieurs vigilances sont signalées par Météo France NC. Une vigilance orange Fortes pluies / Orages est en cours sur l'ensemble du pays, excepté l'île des Pins. A noter également une vigilance jaune vent fort sur Bélep, Ouvéa, Lifou, l'île des Pins, et la Grande Terre excepté les communes de Moindou à Koumac. Des vents pouvant atteindre les 75 km/h sont attendus. Et enfin, une vigilance jaune forte houle est en cours sur l'île des Pins et le Sud-Ouest, au sud de Bourail. Attention aussi sur les routes. La chaussée est déformée en certains endroits, à cause des pluies exceptionnelles de ces derniers jours. La DITTT annonce une déformation importante à Bourail, au niveau du col Barawa, sur la RT1. Des réparations provisoires sont en cours dans l’attente d’une réfection totale de cette portion de route dans les prochains jours. La circulation sera perturbée pendant toute la durée de ces travaux et une vigilance accrue est recommandée.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live