Chasse : les bonnes pratiques à respecter

sécurité
Chasse
©NC la 1ère

A Touho, le 5 juin dernier, un accident de chasse a coûté la vie à un homme de 37 ans. Selon le procureur, l'auteur présumé du coup de feu a reconnu sa responsabilité dans ce drame. La fédération de la faune et de la chasse, déplore ce drame, elle rappelle les règles de sécurité.

Chaque mois, la fédération de la faune et de la chasse, organise des formations gratuites sur la sécurité, pour éviter des drames, comme celui de Touho, à Tiwaka. Dans un communiqué du procureur, la victime a quitté son emplacement au cours de l'action de chasse; elle ne portait aucune chasuble. Ces deux faits interpellent la fédération, qui rappelle les règles de sécurité.

C'est pratiquement la règle numéro un quand on chasse : porter une chasuble. En fait, c'est voir et être vu. D'autant plus qu'il n'y a pas de problèmes à le porter ce gilet parce que les cerfs ne voient pas la couleur.

Pierre Aubé, président de la fédération de la faune et de la chasse



"Le deuxième élément, quand on est sur un poste de tir, on ne bouge pas de son poste, même si on a tué une bête, même pour aller la voir ou l'achever" conclut le président de la fédération.

Chasse fusil
©NC la 1ère

Selon le procureur, l'auteur présumé du coup mortel, a tiré dans des fourrés, croyant qu'il s'agissait d'un gibier. Là encore, le président de la fédération tient à alerter le public. "Un tireur qui tire sur quelque chose qu'il n'a pas identifié, moi je considère que ce n'est pas un chasseur", détaille le président. "Quand on tire sur quelque chose, on doit parfaitement identifier sur quoi on tire" 

Afin d'éviter ce type de drame, la fédération de la faune et de la chasse, milite pour que leurs formations sécurité deviennent obligatoire pour toute demande du permis de chasse.