nouvelle calédonie
info locale

« Sur le chemin de l’avenir » : Sonia Backès, Pierre Frogier et Thierry Santa claquent la porte des discussions

Sonia Backès des Républicains Calédoniens, Thierry Santa et Pierre Frogier, pour le Rassemblement Les Républicains, ont quitté la table des discussions en milieu de journée. Au cœur de ce clash, la charte des valeurs calédoniennes. Un point qui n’était pas à l’ordre du jour et pourtant…Cette charte continue de diviser. Alors qu’elle a été soumise à la consultation de la société civile, elle continue d’être critiquée par Les Républicains Calédoniens, qui avaient quitté une première fois le G10, devenu G8 pendant un moment. "Ce matin, lors du groupe de discussion « sur le chemin de l’avenir », Calédonie Ensemble a reproché à Sonia Backes d’avoir communiqué sur le projet de charte des valeurs calédoniennes, listant notamment les points de désaccord (ouverture du corps électoral, violences faites aux femmes, fin des revendications foncières, neutralité de la fonction publique)", souligne les Républicains Calédoniens dans un communiqué. 

Une sortie qui n’a pas empêché les discussions de se poursuivre. Les autres membres sont réunis au Haut-commissariat jusqu'à 18 heures. 

Le Palika déçu du G10 


Les travaux du  groupe de dialogue sur le chemin de l’avenir étaient aussi au cœur du congrès du Palika ce week-end. Le parti a livré les conclusions de ses travaux ce jeudi et il se dit clairement déçu de ce G10. Une instance de dialogue restreinte qui devait selon lui permettre d’avancer sur la préparation de l’après référendum. Le Palika estime aujourd’hui que ces discussions sont stériles et envisage d’approcher l’Etat pour des discussions bilatérales.

Les précisions de Jean-Pierre Djaiwé, l’un des porte parole du Palika




Publicité