Christchurch : la commémoration de l'attaque terroriste de 2019 annulée ce dimanche

océan pacifique
Jacinda Ardern, la première ministre néo-zélandaise a finalement pris la décision d'annuler la commémoration de l'attaque des deux mosquées de Christchurch (qui a eu lieu en mars 2019). La commémoration était prévue demain dimanche 15 mars, à 15h, en raison des risques liés au coronavirus.

Un communiqué a déclaré ce matin que l'événement, qui devait se tenir à Horncastle Arena à Christchurch, devait attirer une grande foule, avec de nombreux voyageurs venant de toute la Nouvelle-Zélande et de l'étranger.

La première ministre ​​​​​​ a déclaré que bien que le pays du long nuage blanc n'avait toujours pas de transmission importantante de Covid-19, "nous adoptons une approche de précaution pour protéger la santé de tous les Néo-Zélandais"

"Il s'agit d'une décision pragmatique. Nous sommes très attristés d'annuler, mais en se souvenant d'une tragédie aussi terrible, nous ne devrions pas créer le risque de nuire davantage. Le conseil que nous avons reçu pour cet événement est que, sur la base de personnes voyageant de différentes parties du pays et d'outre-mer, s'il y avait un cas, il pourrait être difficile de retrouver ceux qui étaient entrés en contact avec cette personne, nous prenons donc une approche prudente"  a-t-elle déclaré.

Le maire de Christchurch, Lianne Dalziel, a déclaré que la décision avait été prise d'annuler l'événement étant donné l'évolution rapide autour de Covid-19.

Pour rappel, l'attaque terroriste avait fait 50 morts.