Comment diversifier l'économie de la Nouvelle-Calédonie ? Le bilan encourageant de l'AFD

écologie
AFD Gouvernement
©NC1ère

À quoi ressemblera l’avenir économique, social et écologique de la Nouvelle-Calédonie en 2040 ? C'était l’objet de l’étude présentée par l’Agence française de développement, le WWF et l’Ademe, le 23 juin. On vous en dit plus.  

Un rapport sur l’avenir social, économique et écologique de la Nouvelle-Calédonie a été présenté dans les locaux de l’AFD, mercredi 23 juin 2021. Dans cette étude, menée par l’Agence française de féveloppement, le WWF ainsi que l’Ademe - l’agence de la transition écologique on découvre la possibilité de diversification de l’économie en Nouvelle-Calédonie dans les vingt prochaines années et notamment sur plusieurs secteurs porteurs.  

Parmi les filières à développer, on retrouve : les énergies renouvelables, l’agronomie ainsi que de nombreuses ressources naturelles. L'expansion de ces filières a toutefois un coût : 140 milliards de francs sur 20 ans. Un investissement utile, selon Philippe Renaud, directeur de l’Agence française de développement. 

Ces filières permettraient sur le long terme de générer une augmentation de la croissance et donc du PIB calédonien de l'ordre de 12% et surtout d’ouvrir plus de 17 000 emplois.

Philippe Renaud, directeur de l'AFD

 

Philippe Renaud, Directeur de l'AFD

 

Un tourisme durable envisagé 

Un autre secteur a été présenté pour son développement, celui du tourisme. L'AFD considère aujourd'hui qu’il est préférable de s’orienter vers un tourisme plus durable avec des touristes qui dépensent plus sur le territoire. Comment ? En mettant en place de nouvelles structures touristiques, comme le précise Philippe Renaud :  

Cela implique le développement de structures touristiques qui correspondent à la fois aux attentes des Calédoniens mais aussi aux envies des personnes extérieures. (…) En se basant sur les richesses et les atouts de la Nouvelle-Calédonie, en termes de biodiversité, par exemple.

Philippe Renaud

 

Philippe Renaud, Directeur de l'AFD

 

Un rapport précis qui offre de belles perspectives sur le développement économique, social et écologique du Caillou.  

 
Des propos recueillis par Laurence Pourtau et Christian Favennec.