publicité

La SLN valide le prêt de l'Etat : les réactions locales

C’est la fin du feuilleton, ou du moins d’un chapitre, pour la SLN…
La vieille dame est officiellement sauvée de la banqueroute depuis cette nuit et la validation par son conseil d’administration du prêt de l’Etat de 24 milliards de francs CFP. 

Jérome Fabre, directeur général de la SLN © NC1ère
© NC1ère Jérome Fabre, directeur général de la SLN
  • Angélique Souche (CM)
  • Publié le
Un dénouement presque idéal en ces temps de crise, puisque finalement cette enveloppe, comme le reste du prêt accordé cette fois par Eramet se fera aux conditions relativement favorables négociées par la STCPI. Autrement-dit, la SLN va emprunter quelques 63 milliards de francs au total, sur 8 ans, à un taux d’intérêts de 4 %, et indexé sur la marge. 
La seule différence, c’est que l’Etat a réintroduit la pénalité de retard de 2 % en cas de non-remboursement. 
Les actionnaires de la SLN et la répartition des soutiens.
Les actionnaires de la SLN et la répartition des soutiens.

 

 

Jérôme Fabre, le directeur général de la SLN, est satisfait de voir enfin l’horizon s’éclaircir

SLN Itw Fabre 120716

 

Le plan de performance SLN 2018 vise 10 milliards CFP d’économies pour la seule année 2016. Et la direction annonce la couleur : Cette recherche de gains de compétitivité passe par la suppression de 300 emplois. 
Un objectif, qui on s’en doute n’est pas du goût des syndicats. 

Eddy Coulon porte-parole de l’intersyndicale de la SLN. 

SLN Itw Coulon 120716

 

La réaction du député Philippe Gomès, président délégué de la STCPI et administrateur d’Eramet

Le communiqué de presse de la SLN 
 

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play