nouvelle calédonie
info locale

Coronavirus : 54 morts et plus de 300 nouveaux cas

santé
AFP Coronavirus Hong Kong
©DALE DE LA REY / AFP
Treize nouveaux décès dus à l’épidémie de pneumonie virale en Chine ont été enregistrés dans la province de Hubei, portant le bilan à 54 morts et 323 nouveaux cas d’infection. En Australie, quatre cas ont été confirmés, dont trois dans l'état de la Nouvelle-Galles du Sud.

Pékin prend des mesures drastiques

Le président chinois ne cache pas la gravité de la situation. Xi Jinping a indiqué qu'il y avait urgence face au coronavirus. À Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, depuis minuit ce samedi, aucune voiture ne circule. « La majorité des victimes est soignée dans les hôpitaux de la ville, des hôpitaux bondés, avec un personnel médical épuisé », rapporte le correspondant Arnauld Miguet depuis Wuhan.

Deux hôpitaux ont été construits en un temps record. Face à la demande de soins, Pékin a envoyé l'armée en renfort. Au total, 450 médecins militaires et infirmières ont été déployés. « On construit deux hôpitaux en un temps record. Dix jours pour le premier d'une capacité de 1 000 lits, quinze jours pour le second d'une capacité de 1 300 lits. Ils seront livrés très bientôt », poursuit le journaliste. Dans 17 villes du pays, 56 millions de Chinois sont à l'isolement. En tout, ce sont 1 610 cas d'infections qui ont été confirmés en Chine.
 

Un premier cas présumé au Canada

Il a été détecté à Toronto, chez un homme revenant de Chine, pour la première fois au Canada ont annoncé ce samedi les autorités de l’Ontario. « Nous avons un premier cas présumé du nouveau coronavirus ici » a annoncé Eileen de Villa, responsable des autorités sanitaires de la grande métropole. Le patient, un homme d’une cinquantaine d’années avait séjourné à Wuhan. Il a été placé à l’isolement. Des échantillons doivent encore être envoyés à un laboratoire de Winnipeg pour confirmer s’il s’agit bien du coronavirus chinois.


Un premier mort à Shanghaï 

Il s’agit de la première victime dans la grande métropole financière de l’est du pays. La victime est un homme de 88 ans, qui avait déjà des problèmes de santé a précisé le gouvernement dans un communiqué, ajoutant que quarante cas d’infections dans la ville avaient été confirmés jusqu’ici. 
 

Les États-Unis évacuent leurs ressortissants de Wuhan

Les autorités américaines ont annoncé ce dimanche qu’ils organisaient l’évacuation de leur personnel diplomatique et d’autres ressortissants américains bloqués à Wuhan. Washington espère faire partir un vol direct de Wuhan à San Francisco mardi, a annoncé le département d’Etat dans un communiqué. « La place est extrêmement limitée et, s’il n’est pas possible de transporter tout le monde, priorité sera donnée aux personnes les plus à risques », a précisé le ministère. 

D’autres pays prévoient des évacuations de la ville et de sa région, mises de facto en quarantaine depuis jeudi. La France envisage une évacuation par autocar de ses ressortissants, en lien avec les autorités chinoises, a annoncé vendredi le Quai d’Orsay. La date de ce transfert n’a pas été précisée. Le constructeur automobile PSA, qui dispose d’usines à Wuhan, a précisé que les salariés expatriés seraient évacués vers Changsha, une ville située à plus de 300 km de l’épicentre de l’épidémie. 
 

Une première ville annonce des mesures de bouclage en dehors de la région 

Une première ville chinoise, située en dehors de l’épicentre du nouveau coronavirus a annoncé ce dimanche des mesures de restriction d’accès. Shantou, commune de plus de 5 millions d’habitants située à plus de 1 000 km au sud de Wuhan, va interdire l’accès de tous les véhicules non essentiels à partir de minuit, ont annoncé les autorités locales. Alors que l’épidémie continue de se propager dans le pays. 
 

Quatre cas en Australie

Tous sont des hommes, directement liés à la ville de Wuhan. Le premier cas confirmé est un cinquantenaire résidant à Melbourne. Les trois autres, ont été détectés dans l’état de la Nouvelle-Galles du Sud. Ils seraient âgés de 30, 40 et 60 ans. Deux d’entres eux ont visité l’épicentre de l’épidémie et le troisième, aurait eu un contact direct avec un cas confirmé en Chine. Ils sont tous trois actuellement en isolement dans des hôpitaux de la Nouvelle-Galles du Sud.
 

Toujours trois cas en France

Deux patients : un couple de touristes chinois, sont actuellement pris en charge à l’hôpital Bichat à Paris. Placés à l’isolement dans des chambres séparées, sans contact avec l’extérieur, il s’agit d’un homme de 31 ans et d’une femme de 30 ans. Ils sont originaires de Wuhan. Le professeur Jean-Christophe Lucet, qui dirige l’équipe opérationnelle en hygiène de l’hôpital Bichat, a annoncé qu’ils n’avaient « pas de forme de gravité qui justifierai par exemple d’avoir des mesures de réanimation ».

Le troisième cas de coronavirus est pris en charge au CHU de Bordeaux. C’est un Français d’origine chinoise de 48 ans. Il a récemment fait un voyage à Wuhan, avant de passer par Amsterdam, au Pays-Bas. 
 
Publicité