Coronavirus : la Nouvelle-Zélande interdit le débarquement de croisiéristes

océan pacifique
Le Golden Princess est amarré à Akaroa, dans l’ile du Sud, mais ses 3 700 occupants ne pourront pas découvrir les charmes de cette ville proche de Christchurch. 
La Nouvelle-Zélande a refusé leur débarquement en raison d’un cas suspect à bord. Un passager présentant des symptômes du coronavirus et placé en quarantaine à bord avec deux autres croisiéristes.
Personne n’est autorisé à débarquer dans l’attente des résultats des tests de dépistage. 
Le paquebot se trouvait déjà dans les eaux néo-zélandaises quand Wellington a interdit les escales de bateaux de croisière jusqu'au 30 juin, dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.