Cortèges, Invité du dimanche, 1ers votes : le Journal du référendum #7

référendum nouvelle-calédonie 2020
Journal du référendum 2020 du 27 septembre
©NC la 1ere
J-7 avant le référendum du 4 octobre 2020 en Nouvelle-Calédonie. On fait le récit d'une journée de mobilisation tous azimuts, sur mer comme sur terre. On retrouve Francis Lamy, président de la commission de contrôle, en Invité du dimanche. Et on tend le micro à de jeunes électeurs.

#Accélération

Difficile de l’ignorer, surtout si on a une connexion internet et des comptes sur les réseaux sociaux, ou que l'on a sillonné le Grand Nouméa ce week-end : il ne reste que sept jours avant la deuxième consultation sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie prévue par l’Accord de Nouméa. Un scrutin auquel seront appelés, dimanche prochain, environ 180 000 électeurs inscrits sur la liste spéciale. En cette dernière ligne droite, un net coup d'accélérateur est  donné à la campagne. Du moins à la mobilisation dans l'espace public et à l'affichage des drapeaux. 

 

#Régate du Oui

Drapeaux sur l'eau, dimanche matin : une régate inédite pour le Oui s'est déroulée à Nouméa entre la baie de Sainte-Marie et le Kuendu Beach. Elle a été précédée puis soutenue par un petit cortège sur les baies. Une douzaine de bateaux ont ainsi mis le cap sur le référendum, dont certains skippers arrivaient de l'île des Pins ou l'île Ouen. Une initiative des jeunes de l'aire coutumière Drubea-Kapumë. 
Le reportage de Lizzie Carboni et Laura Schintu : 

#Défilé du Non

A terre, et comme en toute fin de semaine dernière, un cortège composé de plus d'une centaine de véhicules a parcouru les baies de Nouméa en fin de journée à grand renfort de drapeaux tricolores, coups de klaxon et appel à voter Non. Menés par des motards, les partisans du maintien dans la France ont roulé depuis la baie de la Moselle jusqu'à la baie de Sainte-Marie. 
Des images de Caroline Moureaux :
Les explications de Cindy Pralong, pour les Loyalistes, au micro de Laura Schintu : 
Et le reportage consacré à cette double mobilisation par Charlotte Mannevy : 

Référendum 2020, dimanche sous les drapeaux

 

#L'Invité du JT

Reprise, ce soir, des invités du journal télévisé liés au référendum. Francis Lamy, président de la commission de contrôle, a dressé un point des préparatifs à J-7. Un entretien avec Yvan Avril à retrouver ici.
Lundi soir, conformément au tirage au sort qui a été effectué, place à Philippe Dunoyer, de Calédonie ensemble. Les Loyalistes, 1 puis 2, fermeront le ban mardi et mercredi.

 

#L'Invitée de la matinale

Pour l'Invité de la matinale radio, peu après 7 heures, c'est Virginie Ruffenach qui est reçue lundi, pour le groupement Les Loyalistes 1. Suivront l'UC-FLNKS et Nationalistes, mardi, et le Parti travailliste, mercredi.

 

#Questions Pays

Les jeunes et le référendum, c'est le thème de la dernière émission Questions Pays qui sera dédiée au référendum. Claudette Trupit et ses invités à suivre lundi, à partir de 12h15, en radio et en télé.
 

#1ers votes

Ce qu'ils attendent du scrutin, s'ils ont fait leur choix, leur avis sur la vie politique calédonienne, leur vision du pays dans dix ans...  Notre mini-série web 1ers votes laisse justement la parole aux jeunes électeurs de la liste spéciale. 
Mélissa Fenuafanote, 22 ans, étudiante en biologie
Steeven Ouckewen, 21 ans, étudiant en DUT Métiers du multimédia et de l'Internet
 

#Dans la presse

Deux présidents de province interviewés dans Le Monde, ce week-end, à propos du statut de la Nouvelle-Calédonie :Ce même week-end, le quotidien national publie une tribune du juriste Jean-Yves Faberon, professeur des universités honoraire en droit public, qui fut en poste aux universités de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française : «Les deux Calédonies politiques sont de poids comparable et il ne peut être question d’une exclusion de l’autre».
 

#Envoyés spéciaux

La consultation du 4 octobre et les perspectives d'avenir pour la Nouvelle-Calédonie s'invitent ainsi dans les colonnes de la presse nationale, même si la couverture de cette année paraît moins forte qu'il y a deux ans. Beaucoup moins de rédactions ont envoyé des équipes. Cela implique de passer par les deux semaines de quatorzaine. Des représentants de l'Agence France presse, Radio France internationale ou La 1ere se trouvent actuellement confinés à l'hôtel. 

 

#Rendez-vous

Pour suivre au quotidien les dernières infos sur la campagne électorale, notez encore ces rendez-vous sur NC la 1ere :
  • à 6h30, page spéciale en radio ;
  • à 19h30, journal de campagne dans le JT :
  • sur le site en cliquant Référendum NC 2020.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live