Coupe du monde de windsurf PWA : Nicolas Goyard marche sur l’eau à Tibériade

sportncla1ère
Nicolas Goyard en coupe du monde de windsurf sur le lac de Tibéride
Nicolas Goyard en action sur le lac de Tibériade. ©Carter / PWAworldtour.com

La saison professionnelle de windsurf PWA a enfin pu reprendre son cours, après un an et demi d’arrêt pour cause de crise sanitaire. La première épreuve se déroule cette semaine en Israël. Le Calédonien Nicolas Goyard a pris les commandes de la compétition.

Nicolas Goyard attendait depuis début 2020 de retrouver les autres concurrents du circuit mondial de windsurf. Une nouvelle saison a enfin pu démarrer, sur le spot israélien de Tibériade, ou Tiberias. Mais qui dit nouvelle saison dit aussi nouvelles règles de course et en 2021, c’est la possibilité d’utiliser au libre choix de l’athlète, soit des planches à aileron classique, soit des planches à foil sur une même course.

Domination sans partage

Le Calédonien avait déjà à son actif deux titres de champion du monde de planche à foil. Il s’est parfaitement adapté au nouveau règlement. Après quatre courses disputées, et autant de victoires, le voilà en tête du classement. 

Une domination sans partage car en plus des quatre finales remportées, il s’est également imposé lors de toutes les régates disputées pour l’accession à la finale de chaque manche. Soit douze courses au total. Nicolas Goyard est en mode Terminator jusqu’à présent, sur la compétition.

Plus rapide que les planches classiques

Tout le monde connaissait ses performances quand il utilise une planche à foil. Mais on était loin d’imaginer la révolution en cours. Le Cagou avait, certes, posté ses relevés GPS de vitesse lors de ses entraînements en foil, et tout le monde a vu sa progression : 37,38 puis 39,45 nœuds de vitesse maximale lors d’un entraînement en Corse au mois de mai. 

Mais personne n’imaginait qu’il dompterait d’une telle manière, dans un vent de plus de vingt nœuds, les meilleurs véliplanchistes de la planète sur des planches classiques. Car c’est bien ce qui est en train de se passer, Nicolas Goyard est désormais plus rapide sur foil que ses concurrents en planche traditionnelle.

Une révolution portée par un Cagou

La planche à foil est en train de prendre le pas sur les planches à aileron et c’est un Calédonien qui porte cette révolution. La première étape du world tour PWA - comme "professionnel windsurf association" - se déroule jusqu’à ce vendredi 25 juin. Et Nicolas Goyard est bien parti pour s’imposer.