Covid-19 : la commission permanente du Congrès doit se prononcer sur l'obligation vaccinale en Calédonie

coronavirus
Vaccination coronavirus tribu d'Unia Yaté
Vaccination à la tribu d'Unia, à Yaté, le 16 août 2021. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere
La Nouvelle-Calédonie fera-t-elle partie des rares endroits du monde où la vaccination anti-Covid-19 est obligatoire ? Réponse dans la journée. Après une séance en commission plénière jeudi, la commission permanente du Congrès doit trancher ce vendredi. 

Au départ, le projet de délibération sur l’obligation vaccinale portait uniquement pour les personnes entrant en Calédonie. Mais il s’est heurté, lundi, au Congrès, à un obstacle juridique. Obliger les voyageurs à se faire vacciner et pas les Calédoniens restés au pays constitue une entrave à la liberté de circuler. 

Résultat, l’ensemble des groupes au Congrès a préféré reporté l’examen du texte pour mieux le préparer… Même si un consensus politique semble se dégager. Jeudi après-midi, Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement, se disait confiant. 

ITW Yannick Slamet 1

Auditions

Ce même jeudi, les élus du Congrès ont rencontré les partenaires sociaux et débattu de longues heures à huis-clos. L’hypothèse avancée : que la Calédonie opte pour une obligation vaccinale pour toutes les personnes majeures, et pas seulement les voyageurs. Mais le pays aura-t-il les ressources humaines et matérielles pour répondre à une accélération des vaccinations ? Oui, répond Yannick Slamet.  

ITW Yannick Slamet 2

Si le boulevard Vauban donne son feu vert, la Calédonie serait alors l’un des rares pays au monde à imposer la vaccination contre le Covid-19. Après le Tadjikistan, le Turkmenistan ou encore le Vatican. La séance de commission permanente a commencé ce vendredi peu après 9 heures. 

A retrouver sur nos antennes