Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie déplore son premier décès en lien avec la pandémie de Covid

coronavirus dumbéa
Au cœur de la crise Covid au Médipôle, le 7 septembre.
Au cœur de la crise Covid au Médipôle, le 7 septembre. ©NC la 1ere
Quelques jours après avoir plongé dans une crise sanitaire qui s’aggrave d’heure en heure, la Nouvelle-Calédonie a connu son premier décès des suites de l’épidémie de Covid-19, en dehors de patients évacués sanitaires de Wallis. Ce vendredi, un homme de 75 ans a succombé au Médipôle.

C’était la nouvelle que l’on redoutait. Un homme de 75 ans résidant en maison de retraite à Dumbéa est décédé ce vendredi 10 septembre, vers 1 heure du matin, des suites du virus Covid-19 au Médipôle. Ce Calédonien présentait, de source médicale, de très lourdes comorbidités - c'est-à-dire qu'il souffrait d'autres pathologies. Testé positif mercredi, il présentait un schéma vaccinal complet.

Le président du gouvernement Louis Mapou a fait une déclaration solennelle à 11 heures. 

C’est avec une immense tristesse, avec humilité et respect, que je vous fais part ce matin du premier décès d’un patient atteint du Covid-19, qui est intervenu cette nuit au Médipôle. Il s’agit d’une personne âgée, vivant en maison de retraite. 

Louis Mapou, président du gouvernement

 

51 cas jeudi

"L’heure est à la mobilisation", a poursuivi le chef de l'exécutif calédonien, après avoir présenté ses condoléances à la famille du défunt, mais aussi un message de soutien au corps médical, au personnel de l'administration sanitaire et aux bénévoles mobilisés.

"Nous devons faire face à une crise sanitaire qui s’annonce dure et, je crois, sans précédent. Notre seule réponse, la seule efficace, possible, qui est confirmée scientifiquement et éprouvée à travers le monde est la vaccination." Avec ces données : "Depuis lundi, 117 nouveaux cas de Covid-19 confirmés par test PCR ont été enregistrés, dont 51 pour la seule journée d’hier. Ces chiffres vont continuer d’augmenter, inexorablement".

5 000 doses de vaccin injectées jeudi

Louis Mapou en appelle au respect des gestes barrières, à la solidarité, mais aussi à la prudence et au calme. "Plus de 5000 doses de vaccin ont été administrées au cours de la seule journée d'hier, jeudi. C'est très encourageant, nous sommes sur la bonne voie. Mais ce n'est pas assez, il faut faire mieux, il faut poursuivre les efforts", a-t-il formulé.

Il s'agit du premier décès en Nouvelle-Calédonie depuis son entrée dans cette crise du coronavirus le 18 mars 2020, en dehors de patients évacués sanitaires de Wallis.

Le reportage de Nathan Poaouteta et Carawiane Carawiane :



Le point sanitaire du gouvernement (daté de jeudi mais qui intègre ce décès) :
Jeudi 9 septembre, 917 tests PCR ont été effectués.


La déclaration de Louis Mapou en version papier...

 

…et en vidéo :