Covid-19 : décès d'un résident d'Ehpad, comment gérer la circulation du virus en maison de retraite ?

coronavirus dumbéa
Jardins d'Eleusis, Ehpad maison de retraite rattrapé(e) par le Covid-1ç, 10 septembre 2021
Les Jardins d'Eleusis, Ehpad situé à Dumbéa rivière, le 10 septembre. ©Nathan Poaouteta / NC la 1ere
La personne âgée décédée dans la nuit de jeudi à vendredi au Médipôle vivait dans un Ehpad de Dumbéa. Un établissement de 80 résidents qui doit faire face à la circulation du virus en ses murs.

Triste journée, dans cette maison de retraite de Dumbéa rivière. L'homme de 75 ans décédé ce vendredi au Médipôle vivait à l'Ehpad Les Jardins d'Éleusis, qui compte 80 résidents pour 70 salariés. Il a développé des signes de la maladie dimanche 5 septembre, et a rapidement été transporté au sein de l’unité dédiée au CHT.

Les mesures en place

"Face à ce cas de Covid détecté chez nous, nous avons mis, bien sûr, toutes les mesures de prévention en place", détaille le directeur, Gilles Clavilier. "Depuis qu'il y a le confinement, les visites sont interdites dans l'établissement. Toutes les livraisons suivent un circuit particulier."

"Depuis l'apparition de ce cas hospitalisé dans l'unité Covid du Médipôle, nous avons pratiqué des tests sur l'ensemble du personnel et l'ensemble des résidents, entre mercredi soir et [jeudi]", continue-t-il. 

Ces tests ont montré que nous avons actuellement deux résidents et trois de nos personnels porteurs du Covid. 

Gilles Clavilier, directeur d'Ehpad à Dumbéa

 

Une unité Covid en interne

Les employés ont été placés en quarantaine et les deux résidents, n’ayant pour l’heure pas de signe grave de la maladie, ont été placés en isolement dans leur chambre. Une unité Covid sanctuarisée a été mise en place au sein de l’établissement, afin de soulager les services hospitaliers publics. Elle accueillera les personnes positives, mais ne contractant pas de forme grave de la maladie.

"Nous avons fait un sas à l'entrée, avec des équipements particuliers, chaque fois que le personnel rentre et sort", énumère Gilles Clavilier. "Il y a du personne dédié uniquement à ce secteur-là. Tous les résidents portent des masques et mangent autant que possible en chambre seule de façon à ce qu'on évite les contacts entre les résidents.

Enfin, "au niveau du personnel, bien entendu, tous les gestes et toutes les mesures barrière sont mis en place et respectés : port du masque, des masques FFP2 dans l'unité Covid, des surblouses, des charlottes, des surbottes, etc."

En radio, le reportage d'Alix Madec :

Covid aux Jardins d'Eleusis