Covid-19 : le point sur la situation des transports aériens, maritimes et terrestres

transports
Air Calédonie
©NC la 1ère
Ce 22 septembre 2021, le gouvernement a fait le point sur la situation des transports lors de son point presse. Vols de rapatriements, avions de fret, liaisons maritimes… On vous en dit plus.

Depuis le 6 septembre dernier, tous les transports publics de personnes sont suspendus. Le but ? Protéger au maximum la population calédonienne face à la pandémie. Ainsi, le trafic aérien international et domestique est suspendu, ainsi que le transport maritime, ce qui inclut les rotations du Betico et le transport terrestre avec notamment le réseau Raï. 

La situation des vols internationaux
 

Lors du point presse sanitaire de ce 22 septembre, le porte-parole du gouvernement a souhaité faire passer un message concernant les voyages :

À l’occasion de cette épidémie, en présence du Covid, on ne peut plus voyager n’importe quand, on ne peut plus voyager n’importe comment. C’est vrai à l’extérieur du pays, c’est vrai aussi pour les transports domestiques.

Gilbert Tyuienon, porte-parole du gouvernement

Malgré la suspension des transports, le gouvernement a permis des vols cargos pour continuer à desservir le pays. Des vols passagers à destination de Wallis, en provenance de Sydney, d'Auckland, et de Paris sont également prévus. Le but ? Permettre aux Calédoniens bloqués à Wallis et Futuna de rentrer sur le Caillou. Un vol est d'ailleurs prévu ce jeudi. Vendredi, un vol en provenance de Paris aura lieu. Le porte-parole a également rappelé que "certains vols doivent se poursuivre, comme les evasan, ceux des personnels de santé... il y a des dérogations pour des vols passagers."

Ces vols sont maintenus en suivant un protocole sanitaire ainsi que des règles strictes. Pour voyager, un motif impérieux est obligatoire, ainsi qu'une priorisation des personnels essentiels et malades et que la présentation d'un statut vaccinal complet. 


La situation des vols domestiques
 

Gilbert Tyuienon a également évoqué le "pont aérien entre Nouméa et les îles”. Tous les jours, un avion d’Air Loyauté assure le fret sanitaire et le transport du personnel essentiel des Loyauté tout en répondant aux réquisitions de la Dacas, les affaires sanitaires de la province des Îles. Un dispositif de ce type est envisagé avec l’île des Pins. Des ponts pris en charge à 50 % par la Nouvelle-Calédonie et à 50 % demandés aux provinces.

La situation des liaisons maritimes
 

Concernant les liaisons maritimes, les trajets sont suspendus. Toutefois, "le Betico est prêt à répondre aux besoins des collectivités". Une nouvelle liaison partira de Nouméa le vendredi 24 septembre (Nouméa/Maré-Maré/Lifou-Lifou/Nouméa). Par ailleurs, le Betico permettra de rapatrier les corps des personnes décédées. 

Quant au réseau de transport terrestre, Raï, il est interrompu pour le moment, a précisé le gouvernement. 

Synthèse par le gouvernement :