Crash de la SMSP, usine du Sud, tests, taxi-boats : l’actu à la 1 du samedi 28 novembre 2020 

l'actu du matin
Actu à la 1 du 28 novembre 2020
©NC la 1ere et Aurelie Ladet - MaxPPP
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin, avec la commémoration du crash de la SMSP, le dossier «usine du Sud», les tests antigéniques désormais suffisants pour venir, ou la peine requise dans l'affaire des taxi-boats.

28 novembre 2020, un hélico s'écrase à Kouergoa avec l’état-major de la SMSP

Tôt dans la matinée du 28 novembre 2000, un hélicoptère s’écrasait près de la tribu de Kouergoa, entre Boulouparis et Thio. A son bord, tout l’état-major de la SMSP, la Société minière du Sud Pacifique. Sept personnes périssaient dans le crash de l’appareil, qui se rendait à Canala, par mauvais temps : Raphaël Pidjot le PDG, trois directeurs, le pilote et deux personnes du groupe canadien Falconbridge. 
Cet accident qui a marqué l’histoire de la Calédonie fait l’objet d’une journée de commémoration, aujourd’hui, avec une marche en direction du site, des hommages et des témoignages. 

Usine du Sud : les blocages se déplacent vers les grandes surfaces 

A la Une de l’actualité, toujours en matière de mines et de nickel, les nombreux soubresauts qui accompagnent la cession de l’usine du Sud. Hier après-midi, les forces de l’ordre se sont confrontées avec les manifestants qui bloquaient l’hypermarché de Dumbéa-sur-mer. Les gendarmes mobiles sont intervenus au grand dam des défenseurs du projet Sofinor-Korea Zinc qui comptaient, disent-ils, lever le camp. Même intervention à Géant Sainte-Marie, lui aussi bloqué depuis le matin, à Nouméa. Un mouvement qui tombait mal, en ces jours de Black friday. L’accès à la route du Sud par la rivière des Pirogues est resté par ailleurs fermé, hier. Ce matin, la desserte routière du Grand Sud par Plum est toujours fermée. Mais aussi les accès aux parcs et espaces provinciaux de la rivière Bleue, les Bois du Sud, les chûtes de la Madeleine et la Netcha. 

Les travailleurs de Vale NC au premier plan

A l’hippodrome de Nouméa, un millier de personnes se rassemblaient hier matin. Des employés et des cadres de Vale NC, mais aussi des sous-traitants. C’est la crainte d’un arrêt de l’usine qui a poussé les représentants du personnel à organiser cette réunion. Elle a duré un peu plus de deux heures avec un petit déjeuner, un grand discours d’Antonin Beurrier, le président de Vale NC, et une séance de questions-réponses. 

Le sujet intéresse jusque sur la côte Est

Hier, toujours, le projet d’une reprise de l’usine du Sud par la Sofinor et Korea Zinc a été présenté à la population de la côte Est, à Ponérihouen. Les informations ont été données par l’Ican, le collectif Usine du Sud = usine Pays et la Sofinor. Près de 150 personnes sont venues écouter leurs explications.
 

Un dossier très confidentiel

Et dans ce dossier «usine du Sud», le respect du droit, priorité de l'Etat, est aussi une priorité des industriels. Or, le respect du droit des affaires par la clause de confidentialité impose le silence. Une confidentialité que l’on trouve ici à deux niveaux, politique et industriel. Décryptage : 

Le cours du nickel atteint un nouveau sommet

Et pour terminer ce tour d’horizon, le coup d’œil hebdomadaire sur le marché mondial. Principale importatrice de l’alliage de fer et de nickel calédonien pour son industrie de l’acier inoxydable, la Chine continue de faire monter le cours du nickel, qui a atteint un nouveau sommet annuel à la Bourse des métaux de Londres.  
 

Le test antigénique suffit pour venir en Calédonie

Le dispositif sanitaire vient de changer, pour les voyageurs à destination de la Calédonie en ces temps de pandémie. Le test antigénique, plus rapide pour dépister la maladie, suffit désormais avant d’embarquer.
Le principe reste le même. Tout voyageur de onze ans ou plus, en provenance de l’Hexagone ou de l’étranger, et souhaitant se rendre sur le Caillou, doit présenter à l’embarquement un résultat de test ou d’examen virologique négatif de moins de soixante-douze heures. Mais le dispositif a été assoupli. Désormais, les tests antigéniques sont acceptés.
Réalisés en laboratoire, mais aussi par des médecins, des infirmiers ou des pharmaciens en officine, ils sont plus rapides que les tests PCR. 

Affaire des taxi-boats : délibéré le 29 décembre

Dans la nuit du 7 au 8 avril 2017, des taxi-boats se percutaient sur le plan d’eau de l’Anse-Vata. Leur collision faisait trois morts et quatre blessés. Trois ans et demi plus tard, le drame a été décrypté au tribunal de Nouméa, hier. Le procureur a requis quatre ans de prison, dont un avec sursis, pour le gérant de l’île aux Canards. Et entre deux ans et demi et trois ans pour le pilote d'une des navettes - absent du procès. Deux hommes jugés pour homicide involontaire et manquement à des obligations de sécurité. L’affaire est mise en délibéré au 29 décembre. 

Trafic de cannabis démantelé entre Canala et Nouméa

Menée depuis plusieurs mois, l’enquête a abouti cette semaine, avec une opération d’ampleur menée par la gendarmerie. Quatre personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme dans le cadre d’un réseau organisé de trafic de cannabis, entre Canala et Nouméa.
Deux écopent de douze mois, dont l’un a été incarcéré de suite. Sept mois de prison ont été prononcés à l’encontre des deux autres. Une soixantaine de clients devraient être poursuivis, principalement domiciliés dans le Grand Nouméa.  

Clôture virtuelle pour la dixième Conférence du Pacifique insulaire

La dixième Conférence du Pacifique insulaire sur la conservation de la nature et les aires protégées s’est terminée hier, par un journée de travaux virtuels. La veille, l’événement environnemental océanien a vu adoptée la «Déclaration de Vemööre». Un texte assorti d’engagements et de recommandations pour les leaders politiques internationaux.
 

A l’agenda

Le «Black friday» se poursuit, avec plusieurs centaines de commerçants participant à cette opération commerciale. La Fête du cheval revient à Ouégoa.
Le Secours catholique fête ses cinquante ans par une kermesse sur le parvis de la cathédrale de Nouméa. 
La Maison de la famille de Nouméa dédie son «Samedi découvertes» à ses cinq ans d’existence, avec pour thème «l’artisanat en famille (programme ici).
Le marché de Noël alternatif se déroule ce week-end, de 9 heures à 17 heures, au parc forestier de Nouméa (précisions ici). 
Le dernier marché de Lucien de l’année a lieu à la bibliothèque Bernheim, de 9 heures à 15 heures (détails là).
Portes ouvertes au château Hagen de la Vallée-des-Colons, à partir de 10 heures, avec dans l’après-midi scène musicale et ateliers.
 

A l’agenda sportif

La ligue de force de Nouvelle-Calédonie organise la coupe Jean-Claude Colles des trois mouvements à la salle omnisports d’Auteuil, à Dumbéa. 
L’Arène du Sud, à Païta, reçoit sa «première compétition de trottinette-freestyle», de 9 heures à 18 heures.