De nouveaux actes d'incivilités dans une école de Ponérihouen

faits divers
L’école maternelle de Teouty à Ponérihouen est en cours de remise en ordre après le passage des vandales. ©Marguerite Poigoune / NC la 1ère
L'école maternelle de Téouty a été visitée et saccagée ce week-end, à Ponérihouen. Le directeur de l'établissement a porté plainte car ça n'est pas la première fois que cela se produit.

Ces actes gratuits ont été souvent décrits. Cette fois, c'est une école maternelle, celle de la tribu Téouty, qui a été vandalisée : une baie vitrée a été cassée, des pots de peinture et de colle renversés, avec les livres et les cahiers étalés dans la peinture. "La salle de sieste a aussi été visitée, raconte le directeur de l'établissement, Gaby Tidjitte. Ils ont écrit au tableau, fait des dessins obscènes, ils ont branché les ventilateurs qu'ils ont laissé allumés..."

Il y a déjà eu deux ou trois vols, plus des casses cette année... D'où ma colère ! Comme celle des autres parents. On va peut-être faire une assemblée générale extraordinaire pour parler de ce qui se passe à l'intérieur de l'école

Yann Menrempon, le président de l’Association de parents d'élèves de Téouty

"Je condamne ces faits"

Ça n'est pas la première fois que les salles de classe sont visitées. "Une des portes a été fracassée à la binette, parce que c'est la salle où les maîtresses et les aide-maternelles rangent le goûter des enfants, se désole Gaby Tidjitte. J'ai tout de suite appelé à la gendarmerie. C'est regrettable de toucher l'outil de scolarité". Le goûter s'est bien envolé avec les malfaiteurs, qui empêcheront surtout les enfants d'aller à l'école encore un ou deux jours, le temps de nettoyer et de réapprovisionner. Ils seront de nouveau accueillis mercredi ou jeudi. 

Vandalisme à l'école maternelle, un reportage de Marguerite Poigoune :