La dengue en net recul en Nouvelle-Calédonie

dengue
Dengue
La circulation du virus de la dengue en net ralentissement en Nouvelle-Calédonie. Depuis le début de l’année, seule une quarantaine de cas ont été recensés. C’est quasiment cent fois moins que l’année dernière à la même période.
Le recul de la dengue est manifeste : 42 cas signalés depuis le début de l’année (dont huit importés de Polynésie et un du Vanuatu) contre 3500 à la même période il y a un an. A l’institut Pasteur où l’on étudie activement la maladie, ces données sont prises avec précaution. 

Plusieurs facteurs possibles

« La dengue 2 circulait déjà depuis deux ans, depuis 2018. Donc on peut penser qu’on était en fin de courbe épidémique et que la population était déjà assez immunisée pour permettre au virus de s’éteindre naturellement » explique Myrielle Dupont-Rouzeyrol, responsable Unité de Recherche et d’Expertise Dengue et Arboviroses de l’Institut Pasteur NC
« Ces maladies sont influencées par énormément de facteurs, comme le climat, les températures, l’humidité, la pluie… et on sait qu’on a eu une saison 2019 intéressante avec une grande sècheresse.  Il a fait très sec et cela aussi a pu influencer le vecteur (le moustique) et donc le virus présent au sein du vecteur. »
Cas de dengue de janvier à mai 2020
©NCla1ère
 

Et le programme Wolbachia ? 

Autre possible influence, le « World Mosquito Program » lancé en 2019 avec ses  fameux lâchers de moustiques porteurs de Wolbachia, cette bactérie sensée ralentir la transmission du virus. Un an plus tard, cette technique de lutte biologique aurait-elle porté ses fruits ?
« Il est encore un petit peu tôt pour le dire. Là nous allons terminer les lâchers, il nous reste une semaine. Après nous allons nous placer en phase d’observation pendant la saison fraîche, voir ce qui se passe, comment notre moustique porteur de la bactérie évolue dans l’environnement » explique Nadège Rossi, chef de projet World Mosquito Program NC. « Il nous faudra un recul d’une bonne année, voire de deux ans, pour vraiment voir les effets de la méthode sur la dengue ».
Cas de dengue en 2019
©DASS-NC
 

La dengue de type 3 dans le Nord du Pacifique

En attendant, rien ne permet de dire que la Calédonie échappera à une nouvelle flambée épidémique d’ici la fin de l’année et le retour de l’été. La maladie étant de nature cyclique, il est à redouter que la dengue 3 actuellement très présente dans le Nord du Pacifique, ne touche le Caillou. Après 20 ans d’absence.

Le reportage de Loreleï Aubry et Cédric Michaut :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live