Dernière ligne droite avant la rentrée des classes

consommation
course aux fournitures scolaires
©Stéphanie Chenais

Les files d’attente dans les rayons de fournitures scolaires en attestent, la rentrée, c’est presque demain !

Des files d’attente devant les salons de coiffure… Pas de doute, la rentrée approche. Ici, on coiffe sans rendez-vous, là on propose des coupes sur cheveux secs à 1 000 francs. A ce prix, les quatre garçons de cette famille y sont passés.

Premier arrivé, premier servi. Comme à la poste, on prend un ticket et on attend son tour. Aujourd’hui, il fallait compter deux bonnes heures pour passer sous la tondeuse d’Albert.

Le reportage de Caroline Antic Martin et Laura Schintu : 

Forte affluence également dans les magasins de chaussures et de vêtements et bien sûr, journée faste également pour les librairies-papeterie.

Dans ce magasin du centre-ville, Isabelle Liautard, la directrice s’attend à une quinzaine de jours chargée : "Les 6e lundi, les 5e et 4e mardi et pour le primaire, le gros rush, ce sera mercredi."

D’autant plus, qu’à cause de la dépression Lucas, la rentrée est un peu bousculée dans certaines communes : " A La Foa, qui a une semaine de décalage sur la rentrée scolaire, de même dans les Îles. Du coup, on prévoit un renfort après le 22, afin de répondre à leurs demandes", poursuit Isabelle Liautard.


Aujourd’hui, les équipes ont été renforcées. Vingt-cinq vendeurs en magasin et en coulisses au lieu de quinze. Avec un coup de main de six personnes du siège et quatre jobs d’été.

Le reportage de Stéphanie Chenais sur la course aux fournitures scolaires

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live