publicité

La "dernière scène" de Pierre Gope

Le dramaturge kanak revient avec un nouveau spectacle dont la première représentation a lieu ce vendredi soir. Une pièce de théâtre sous forme de mise en abîme du statut fragile des artistes en Nouvelle-Calédonie. 
 

© La 1ère
© La 1ère
  • Loreleï Aubry
  • Publié le , mis à jour le
Pierre Gope est de retour sous les projecteurs avec "Ma dernière scène", une nouvelle pièce qui relate les vicissitudes d'un artiste de théâtre local qui se voit refuser toutes les aides financières par les institutions de son pays. Sa troupe n'étant pas considérée comme "historique" par son gouvernement, il décide de jouer sa dernière scène. Voilà, en substance, le point de départ de cette oeuvre écrite par le dramaturge d'origine maréenne qui partage ici son regard sur les contractions de la société calédonienne et plus globalement du monde. Fidèle à lui-même, Pierre Gope interpelle et bouscule la conscience des spectateurs avec talent, tant au niveau politique, coutumier ou religieux. 

Le spectacle se joue ce vendredi soir au centre culturel du Mont-Dore. 

L'interview de Pierre Gope, réalisée par Alexandre Rosada et Carawiane Carawiane
ITW THEATRE PIERRE GOPE

Un extrait du spectacle
OFF THEATRE PIERRE GOPE

Sur le même thème

  • culture

    Depuis 30 ans, Thio défend ses savoir-faire

    Thio célèbre ce week-end les 30 ans de sa foire agricole et artisanale. Une édition qui met l’accent sur les produits vivriers et l’artisanat local, chers aux habitants de la commune.

  • culture

    Avec Lôl, la lecture c’est mortel

    Organisée à Nouméa et à Voh, la 3ème édition du festival Lôl, L'île Ô livres, dédié à la littérature jeunesse, propose des ateliers et des rencontres jusqu’au 25 juillet. Parmi les nombreux artistes invités : l’auteur et l’illustratrice de la BD à succès Mortelle Adèle

  • culture

    Le Caillou forme ses douaniers pour préserver son patrimoine culturel

    Les agents des douanes ont été sensibilisés à la reconnaissance d'objets d’art kanak. Et pour cause, de nouvelles pièces maitresses ont été ajoutées à la liste de biens patrimoniaux à protéger. Leur exportation est désormais soumise à une réglementation particulière.  

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play