Les marchés alimentaires rouvrent leurs portes, avec des mesures sanitaires

agriculture
marché de Nouméa Loreleï
©Loreleï Aubry / Nc la 1ere

Les clients étaient nombreux au marché de Boulari du Mont-Dore ce vendredi, pour sa réouverture. En cette période de confinement prolongée, des mesures sanitaires ont été mises en place. 

A peine annoncée, la réouverture possible des marchés alimentaires et agricoles, même pendant le confinement, les organisateurs se manifestaient ! Du côté de celui de Boulari, le premier à rouvrir ses portes, les Calédoniens étaient nombreux à faire le plein de produits frais ce vendredi. 

Le reportage de Loreleï Aubry et Cédric Michaut au marché de Boulari :

Marché de Ducos

La Chambre d'agriculture, par exemple, fait savoir que le marché broussard de Ducos se tiendra samedi (20 mars) aux horaires habituels, de 5 heures à midi. En précisant : «La réouverture se fera dans le strict respect des règles de sécurité sanitaires imposées par le gouvernement et mises en place par la Chambre d’agriculture». Dans le détail :

  • interdiction de se garer à l'intérieur du complexe ; 
  • sens de circulation autour de la halle pour éviter les croisements ; 
  • contrôle strict du nombre de personnes sur site ; 
  • «filtration» et comptage ;
  • port du masque évidemment obligatoire, pour les acheteurs et les exposants); 
  • respect des gestes barrières par tous ; 
  • solution hydroalcoolique mise à disposition à l'entrée. 


Marché de Boulari

Même réactivité au Mont-Dore, commune qui avait souhaité maintenir son marché municipal en début de confinement. Attention, «outre les stands de fruits, de légumes et de poissonneries, les stands "alimentaires" restent ouverts, mais uniquement en vente de plat à emporter, il n’est pas possible de consommer sur place».
Les consignes :

  • entrée et sortie uniques, matérialisées par affichage et marquage au sol ; 
  • files d’attente matérialisées au sol devant chaque stand ;
  • sanitaires publics régulièrement approvisionnés en savon pour le lavage des mains;
  • un client à la fois, les suivants devront attendre leur tour en respectant le marquage au sol prévu à cet effet pour garder leurs distances.
  • accès prioritaire pour les personnes âgées, personnes à mobilité réduite, femmes enceintes, personnels soignants et professions dites prioritaires.
     

Une demande

La réouverture des marchés - alimentaires et agricoles - avec des précautions déjà expérimentées l'an dernier dans le cadre de la crise sanitaire répond à une forte demande, notamment des agriculteurs, après la dépression Lucas et le cyclone Niran. Elle a été annoncée ce jeudi après-midi au point presse quotidien (à retrouver ici).