publicité

#facileafaire

rss

Deux passions animent Abine Hamou : la sculpture et le bénévolat

Abine a trouvé sa vocation de sculpteur dans sa jeunesse, mais c'est sur le tard que sa vie prend un nouveau sens : aider ses aînés. Une recette du bonheur toute simple et #facileafaire à Lifou comme partout.

  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le
Habitant de Qanono à Lifou, Abine sculpte le santal essentiellement. De petites figurines qu'il décline en colliers fabriqués à partir de la nature qui l'entoure.
Formé tout jeune sur Nouméa, c'est de retour dans son île natale qui comprend comment son amour de la sculpture peut devenir aussi son gagne-pain.
En harmonie avec le milieu qui l'entoure, il s'inspire des arbres, graines, fibres qu'il trouve ici et là pour réaliser des bijoux complètement naturels.
Une sorte de paix intérieure et de passion pour son art qu'il aime partager. 

Mais son secret du bonheur ne réside pourtant pas là... C'est dans l'aide apportée aux autres, en particulier aux plus âgés que lui qu'il trouve son équilibre. 
Dès le matin, il reçoit des demandes des alentours de Qanono pour aller à un rendez-vous, faire des courses... Et cela lui procure un plaisir partagé de rendre des services bénévoles, en prenant son pick up et en allant à la rencontre des autres. Une pratique qu'il estime nécessaire pour trouver la plénitude du bonheur.
Abine Hamou, sculpteur et bénévole

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play