Le dispositif "opération tranquillité vacances" séduit toujours les Nouméens

sécurité
Opération tranquillité vacances
©Michel Bouillez
Ce réseau de surveillance commun à la gendarmerie, aux polices nationales et municipales permet aux Calédoniens de faire surveiller leur maison lorsqu’ils sont absents.
Avec le début des grandes vacances scolaires, le dispositif est très sollicité. 

Appartements ou villas, pendant toute l’année, les patrouilles veillent sur les maisons référencées. Les rondes sont effectuées de manière aléatoire, de jour ou de nuit, 365 jours par an. Mais il peut arriver que la surveillance soit provoquée par un événement. « Toutes les issues, portes, fenêtres, on voit s’il n’y a pas de traces d’effraction ou s’il n’y a pas eu de casses ou de vols » confie David Beroul, gardien principal à la police municipale de Nouméa. 
 

Un dispositif qui a fait ses preuves



Le dispositif opération tranquillité vacances est accessible partout en Nouvelle-Calédonie. Dans la commune de Nouméa, 317 habitations en ont bénéficié en 2019. Parmi elle, une seule a été cambriolée.
« C’est un service qu’on recommande parce que ça permet aux Calédoniens de savoir que les forces de police répondent aux sollicitations et nous ça nous permet de savoir qu’il y a des maisons inoccupées dans certains secteurs » explique Alain Guillon, le directeur de la police municipale de Nouméa. 

Pour bénéficier de ce dispositif, il suffit d’en faire la demande auprès des services de police ou de gendarmerie. A l’origine, le dispositif a été créé en 2015 pour les grandes vacances scolaires. En 2016, il a été étendu à toutes les périodes de vacances de l’année avant d’être mis en place 365 jours par an en 2017. 

Le reportage de Judith Rostain et Michel Bouillez. 
©nouvellecaledonie