Dix ans après sa disparition, hommages à Jacques Lafleur

hommage
hommages à Jacques Lafleur
©NC la 1ere
Il y a tout juste dix ans, Jacques Lafleur décédait en Australie. L’association qui porte sa mémoire lui rendait hommage ce vendredi à Nouméa. Un autre rassemblement avait lieu à Ouaco sa ville natale.
 
Le 4 décembre 2010, Jacques Lafleur décédait sur la Gold Coast en Australie, à l’âge de 78 ans. Dix ans plus tard, l’association Mémoire de Jacques Lafleur, entend faire vivre le souvenir du leader non-indépendantiste qui avait en 1988 signé les accords de Matignon avec Jean-Marie Tjibaou.

« Pendant ces dix ans on l’a complètement oublié, assure Gérard Salaün, président de l’association. Rien n’a été fait en sa mémoire […]. C’est pour cela que nous avons créé cette association en début d’année, pour que les gens se souviennent de tout ce qu’a fait Jacques Lafleur sur le territoire. […] C'était un visionnaire, un grand homme politique. »

 

Gérard Salaün évoque la mémoire de Jacques Lafleur


Un aéroport Jacques-Lafleur?

Pour honorer sa mémoire, l’association souhaite faire rebaptiser l’aéroport de La Tontouta « aéroport Jacques-Lafeur ». Une démarche qui, Gérard Salaün, l’espère emportera l’adhésion des Calédoniens ; « On rencontre beaucoup de personnes : politiques, coutumiers, etc., pour que tout le monde adhère à ce projet. »
 

Gérard Salaün explique à Claudette Trupit, les actions envisagées par l'association


L’association organisait ce vendredi, une cérémonie d’hommage à Jacques Lafleur, au cimetière du PK4.
 
hommage PK4 Jacques Lafleur
©Brigitte Whaap

A Ouaco, ville natale de Jacques Lafleur, un rassemblement avait également lieu devant la stèle qui lui rend hommage.
 
ouaco lafleur hommage stèle
©David Sigal
Les Outre-mer en continu
Accéder au live