Dominer n'est pas gagner

sportncla1ère
L'aventure s'achève en demi-finale pour Bertrand Kaï et ses coéquipiers.
L'aventure s'achève en demi-finale pour Bertrand Kaï et ses coéquipiers. ©OFC / Shane Wenzlick
Après deux finales disputées, la sélection calédonienne s'est arrêtée dans le dernier carré de la Coupe des Nations d'Océanie. Une défaite honorable contre des Kiwis globalement dominés, mais vainqueurs 1-0. Interviews du coach Thierry Sardo et du directeur technique, Dominique Wacalie. 
LE RESUME DU MATCH
Le 11 de départ contre la NZ
Le 11 de départ contre la NZ. J.Wakanuminé, B.KaI, J.Ixoée, B.Dahité et G.Bearuné accroupis. L.Wakanumuné, R.Kayara, E.Béaruné, J.P Saïko, C.Zéoula, S.Ixoée debout. ©OFC S.Wenzlick

Quelques chiffres résument la physionomie de la première période : 60% de possession de balle, et 12 tirs à 4 pour les Cagous. L'équipe alignée par Thierry Sardo a maîtrisé les 45 premières minutes. Elle a pourtant tremblé dès la 2e quand Prelevic s'est retrouvé seul face aux cages à la réception d'un coup-franc excentré côté gauche. Le tir trop écrasé du n°10 kiwi a pu être dévié par Steve Ixoée puis dégagé en catastrophe par la défense. Une chaude alerte. Ce sera la seule. Tout au long de cette mi-temps, les joueurs du sélectionneur Hudson vont balancer devant pour Chris Wood et ne parviendront jamais à bouger une défense calédonienne bien placée. Malgré l'absence de Cédric Sansot dans l'entrejeu, le duo Joël Wakanumuné - Roy Kayara fonctionne très bien et récupère de nombreux ballons. L'équilibre d'ensemble est bon, et, en attaque, Jean-Philippe Saïko pose des problèmes. Il tente à plusieurs reprises sa chance de loin. Sans réussite. Idem pour George Béaruné avec une fusée décroisée à ras de terre et Roy Kayara qui s'essaye à une reprise de volée de longue distance. 

De nombreux tirs en première mi-temps, comme ici Roy kayara, mais en vain.
De nombreux tirs en première mi-temps, comme ici Roy kayara, mais en vain. ©OFC S.Wenzlick

La seconde période débute, et l'on sent les Calédoniens dans de très bonnes dispositions pour l'emporter. Mais les duels physiques s'intensifient. Sur un dégagement de Steve Ixoée, César Zéoula est bousculé dans le dos par Kip Colvey. Wood récupère le ballon sur le côté et fait la différence sur Zéoula, Judicaël Ixoée et Joël Wakanumuné. Son extérieur du pied lui permet de se libérer avant de passer le ballon dans l'axe pour Bill Tuiloma. Emile Béaruné sort alors de sa défense, à 35 mètres de ses cages pour intercepter. La faute est loin d'être évidente. C'est le tournant du match. Wood frappe le coup-franc en force, Brice Dahité ne se place dans le mur qu'au dernier moment, et Steve Ixoée tente de capter le ballon entre ses mains. Il y parviendra l'espace d'un dixième de seconde avant qu'il ne rentre finalement dans ses propres cages. Injuste pour celui qui avait rendu une copie presque parfaite contre Tahiti. Wood marque ainsi son 18e but en 43 sélections, le 4e dans la Coupe des Nations d'Océanie. 

Le buteur Chris Wood. Son coup-franc puissant a fait mouche, non sans chance.
Le buteur Chris Wood. Son coup-franc puissant a fait mouche, non sans chance. ©OFC S.W
Une erreur qui coûte cher
A la 49e minute, Steve Ixoée (23) échappe le ballon sur le coup-franc de Wood. ©OFC S.W

Les Calédoniens vont pousser dans la dernière demi-heure. Après un contre favorable, Bertrand Kaï sert idéalement Brice Dahité dans la surface pour l'égalisation mais son coéquipier de Hienghène préfère contrôler avant de frapper trop tardivement, et sans danger. Il y a aussi ce raid de Saïko au milieu de quatre défenseurs. Son tir passe juste à côté du poteau. Les actions sont là. Mais certains joueurs rechignent parfois à lâcher le ballon en première intention pour des coéquipiers démarqués. Le niveau de jeu baisse. Et les remplacements seront trop tardifs pour redynamiser l'équipe. La Nouvelle-Zélande obtient son ticket pour sa première finale de Coupe des Nations, depuis 2008. 

ANALYSE DE DOMINIQUE WACALIE

Le directeur technique de la Fédération calédonienne livre son analyse du match Nouvelle-Calédonie - Nouvelle-Zélande :

L'analyse du match NC-NZ de Dominique Wacalie


REACTIONS DE THIERRY SARDO

On écoute le sélectionneur cagou après le match (liaison téléphonique difficile)

L'interview de Thierry Sardo