publicité

La saison 1 de The good doctor

La 1ère diffuse une série médicale qui connaît un succès certain depuis son lancement en 2017 : Good Doctor, l’histoire de Shaun Murphy, un jeune chirurgien extrêmement doué, atteint d'une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage. 

  • Par NC1ere
  • Publié le
La série suit l’histoire de Shaun Murphy, un jeune chirurgien extrêmement doué, atteint du syndrome d’Asperger. Alors qu’il intègre un prestigieux hôpital de San José, il éprouve de grandes difficultés à s’intégrer à l’équipe. Mais alors que son don incroyable commence à susciter l’admiration de ses collègues, certains n’attendent qu’un seul faux pas de sa part pour l’évincer.

Cette série médicale est portée par Freddie Highmore que l'on a vu notamment dans Charlie et la chocolaterie, Neverland ou Arthur et le Minimoys quand il était jeune ou  dans l’inquiétante série Bates Motel. Good Doctor occupera vos soirées du jeudi.
Diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne ABC (la même chaîne que Grey’s Anatomy) depuis septembre 2017, la première saison a connu un immense succès avec en moyenne 16 millions de téléspectateurs. Le programme en est à sa troisième saison. La série adaptée d’une série sud-coréenne du même nom est développée par David Shore qui n’est autre que le papa de Dr. House, et par Daniel Dae Kim, acteur d’origine sud-coréenne qui s’est fait connaître pour son rôle de Jin dans Lost ou plus récemment pour celui de Chin dans Hawaii 5-0.


Qui est Freddie Highmore ?

Né le 14 février 1992 à Londres d’un père acteur et d’une mère agent d’acteurs, Freddie Highmore était prédestiné à faire carrière dans le cinéma ou à la télévision. Il a d’ailleurs tout juste 7 ans lorsqu’il décroche son premier rôle dans le film Women talking dirty aux côtés d’Helena Bonham Carter, qui va incarner sa mère dans Charlie et la Chocolaterie. Après quelques petits rôles dans des mini-séries télévisées, il retrouvera le grand écran grâce au film Deux frères de Jean-Jacques Annaud en 2004. La même année, il donnera la réplique à Kate Winslet et Johnny Depp - encore lui - dans Neverland, qui raconte la genèse de l’histoire de Peter Pan.
Sa frimousse, ses oreilles décollées, son sourire angélique et son regard plein d’innocence séduisent les plus grands réalisateurs. En 2006, Ridley Scott tombe sous son charme et lui confie le rôle de Max Skinner jeune dans Une grande année. Sa version adulte est alors interprétée par Russell Crowe. Il va également incarner le jeune Arthur dans Arthur et les Minimoys de Luc Besson. D’autres films suivront comme August Rush, A la croisée de mondes : la boussole d’or, Les Chroniques de Spiderwick ou encore Astro Boy. Parallèlement à sa carrière, Freddie Highmore poursuit ses études de lettres au prestigieux Emmanuel College affilié à l’université de Cambridge.
Sans doute effrayé d’être cantonné aux rôles de gentils, Freddie Highmore surprend tout le monde en décrochant, en 2013, le rôle du jeune Norman Bates dans la série Bates Motel. Celle-ci revient sur le passé de ce tueur en série avant les événements relatés dans le film Psychose d’Alfred Hitchcock. Quelques mois à peine après la fin de cette série, Freddie Highmore rebondit en incarnant le rôle du Dr Shaun Murphy dans Good Doctor.
 

Les personnages de la saison 1

 


Ce qu'en a pensé la presse américaine à sa sortie



Selon Uncle Barky
"Highmore incarne le rôle principal à la quasi-perfection. (...). L'histoire offre de nombreuses possibilités, sur plusieurs plans, dans ce qui est certainement le meilleur drama médical d'un network depuis Hugh Laurie et son House." 

Selon Newsday
"C'est l'émotion qui fait avancer l'histoire. Le visage et l'attitude de Highmore. La foi de Schiff et le poids moral. La curiosité et la générosité de Thomas. C'est ce qui distingue [The Good Doctor] de House." 

Selon le Los Angeles Times
"The Good Doctor démarre fort." 

Selon Entertainment Weekly
"Les retours sur le passé tragique de Shaun semblent s'appuyer sur de grosses ficelles scénaristiques (...) et c'est un soulagement lorsque se dessine l'aspect du show plus proche de Grey's Anatomy, avec la jeune médecin incarnée par Antonia Thomas, ambitieuse et empathique, et le chirurgien à l'inverse assez antipathique campé par Nicholas Gonzalez." 

Selon le San Francisco Chronicle
"The Good Doctor ne prend pas de pincettes en matière de manipulation émotionnelle, allant jusqu'à invoquer un lapin mort. On essaie de résister à l'appel des violons, mais aussi poussive soit la série, sortez vos mouchoirs (...)." 

Selon USA Today
"The Good Doctor s'efforce d'équilibrer le ton. Dans sa volonté de faire en sorte que Shaun ne soit pas le dindon de la farce, The Good Doctor va trop loin dans les bons sentiments. (...) Toutefois, on entrevoit dans le pilote les germes d'un projet engageant." 

Selon le Pittsburgh Post-Gazette
"Chaque fois que M. Highmore est à l'écran, The Good Doctor convainc, mais il est entouré de personnages et d'intrigues médicales trop standard." 

Selon Variety
"Le problème de The Good Doctor, c'est de ne pas faire assez confiances aux qualités de jeu et à la subtilité de Freddie Highmore. Tout le reste du show est grossier et simpliste, comme s'il fallait vraiment que le spectateur s'attache à Shaun coûte que coûte." 

Selon Collider
"Pour une série qui veut que l'on respecte l'intelligence de Shaun, The Good Doctor a vraiment peu de respect pour l'intelligence des téléspectateurs."