En bref, L'actualité du jeudi 25 août dans le Pacifique

actu en bref
breves du pacifique
L'Australie est, selon les sondages, l'un des pays les plus agréables du monde et Melbourne serait la ville où  l'on est le plus heureux. Pourtant les néo-zélandais qui vivent chez le voisin australien ne sont pas de cet avis... C'est la une de l'actu dans le Pacifique.

Néo-zélandais d’Australie

Les néo-zélandais qui vivent en Australie se sentent particulièrement discriminés et en veulent à leur pays d'adoption. 
C'est ce qui ressort d'un rapport publié aujourd'hui, l'Australians Today report, fondé sur les témoignages de plus de 10 000 personnes. Globalement, les migrants se disent très heureux en Australie, exceptés les Néo-Zélandais et les Sud-Soudanais. 
Pour les Kiwis, cela s'explique notamment par le visa très particulier qui leur est accordé : ils peuvent s'installer et travailler librement en Australie, mais ils ne peuvent pas voter, bénéficier de prêts étudiants ou toucher des allocations chômage, notamment. 

 

Prudence dans l'ïle d'Ambae au Vanuatu

le volcan montre des signes de regain d'activité. Les autorités ont décidé de relever le niveau d'alerte et de vigilance ; il passe à 2 sur une échelle de 5. Les habitants, touristes et agences de voyage sont invités à ne pas s'approcher des lacs de cratère Manaro.
 

Qantas annonce un bénéfice annuel net record 

1,03 milliard de dollars australiens sur l'exercice 2015-2016. C'est 80% de plus que lors de la précédente année fiscale. La compagnie aérienne australienne distribuera des dividendes aux actionnaires - une première en sept ans ! Qantas doit ces bons résultats à sa restructuration et à la baisse du cours du pétrole.
 

L'Australie vient de choisir son candidat aux Oscars 

C'est Tanna qui défendra les couleurs du pays pour le prix du meilleur film étranger. Tourné dans l'île vanuataise avec des membres de la tribu Yakel, Tanna raconte l'histoire d'une jeune fille, qui fuit un mariage arrangé. Ce film australien, réalisé par Martin Butler et Bentley Dean, a remporté deux récompenses au prestigieux festival de cinéma de Venise : le prix du meilleur directeur de la photographie et le prix du public de la Semaine de la critique.