Eruption volcanique aux Tonga : Scal’air entend rassurer

pollution
Après l'éruption du volcan tongien, un coucher de soleil aux reflets particuliers saisi à Nouméa.  17 janvier 2022
Après l'éruption du volcan tongien, un coucher de soleil aux reflets particuliers saisi à Nouméa. ©Caroline Moureaux / NC la 1ère
Non, la qualité de l'air que l'on respire n'est pas affectée par le nuage de cendres que le volcan tongien a émis. C'est le message transmis par l'association chargée de surveiller la pollution atmosphérique en Nouvelle-Calédonie.

Les Calédoniens vont-ils respirer du dioxyde de soufre à plein nez ? Scal’air se fait rassurante, après l’éruption du Hunga Tonga-Hunga Ha'apai dont le monde entier a parlé. "A l’heure actuelle, malgré le passage remarqué d’un nuage de cendres dans le ciel calédonien hier soir et les images qui ont circulé aujourd’hui, la qualité de l’air ambiant, celui que nous respirons (…) n’est pas impactée par les émissions du volcan tongien", annonce l’association dans un communiqué diffusé ce lundi.

Inquiétudes

"Plusieurs plaintes ou inquiétudes nous sont parvenues au cours de la journée sur une éventuelle dégradation de la qualité de l’air suite à l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai dans l’archipel des Tonga", explique en effet l’équipe de Scal’air. Il faut dire qu’un important panache de dioxyde de soufre a été annoncé au-dessus du Caillou. D’où cette précision : aucune hausse en particules fines ou dioxyde de soufre n’a été relevée sur aucun des réseaux de surveillance opérés par l’association.

Concentrations en dioxyde de soufre dans toute la colonne d'air le lundi 17 janvier 2022, après éruption du volcan aux Tonga
Concentrations en dioxyde de soufre dans toute la colonne d'air le lundi 17 janvier 2022. ©Satellite Copernicus

Pas au niveau de l'air que nous respirons

Les projections de SO2, "issues d’un modèle de dispersion atmosphérique, montrent en effet la présence de dioxyde de soufre, pas au niveau de l’air que nous respirons mais sur toute la colonne d’air, celle-ci mesurant plusieurs kilomètres de hauteur"

Concentrations en dioxyde de soufre au niveau du sol le lundi 17 janvier 2022 après éruption volcanique à Tonga(Source Copernicus)
Concentrations en dioxyde de soufre au niveau du sol le lundi 17 janvier 2022. ©Satellite Copernicus

"D’après les informations obtenues auprès de Météo France Nouvelle-Calédonie, un panache de polluants dans les basses couches de l’atmosphère pourrait toutefois nous parvenir d’ici à mercredi", signale toutefois Scal’air. De faibles concentrations seraient attendues.