Fidji : le Covid-19 plonge l'archipel dans une situation alarmante

coronavirus
 Fidji : les conséquences alarmantes du Coronavirus sur l’archipel
La situation aux îles Fidji devient préoccupante. ©Bruno Sat
Le variant Delta sévit dans le pays, qui avait jusque-là été épargné par la pandémie de coronavirus. Une situation qui a fait chuter le tourisme, principale ressource du pays, et mis à mal son économie.

Les Fidji victimes du Covid-19. L'économie locale subit de plein fouet l'épidémie de coronavirus. La récession atteindrait actuellement 19%, dans un pays dont la moitié des emplois sont liés au tourisme. Pour palier ce problème, le gouvernement a même proposé à des chômeurs de devenir agriculteurs, comme Nazia Hussain, une habitante de Suva, qui vend des légumes dans la rue.

"Ma famille est touchée. Ils travaillaient dans des magasins chinois, des supermarchés, qui sont tous fermés dans Suva. Ils sont donc tous à la maison. Je travaille là. Ainsi, je peux gagner de l'argent et faire des courses pour ma famille et la nourrir."

Nazia Hussain


Accélération de l’épidémie et retard dans la vaccination

Les Fidji n’avaient compté que 2 morts liées au Covid-19 lors de la 1ère année de la pandémie. Mais face au variant Delta, présent depuis avril, le nombre a grimpé à 17. Le système de santé est à bout de souffle. Pour des raisons économiques, il n’y a pas de confinement. Toutefois, dans certaines régions comme Suva, les habitants sont appelés à ne pas sortir, sauf pour des raisons essentielles, et un couvre-feu nocturne est imposé. Malgré cela, on compte 250 nouveaux cas par jour. Le nombre total, depuis le début, approche des 4 000 cas.

La vaccination a pris du retard à cause d'informations erronées sur la dangerosité des vaccins. Moins de 30% des 936 000 habitants du pays ont reçu une 1ère dose et seulement 2% la seconde. Sortant d’un centre de vaccination, l’un d’eux explique qu’il est normal de se faire immuniser. "Le nombre de cas monte en flèche par rapport à l'année dernière, souligne-t-il. C'est simplement juste que je prenne ma part et que je me fasse vacciner pour aider à éviter plus de décès, et plus d'hospitalisation, pour être honnête. C'est pourquoi j'ai eu mon deuxième vaccin aujourd'hui."

Chine, Australie et Nouvelle-Zélande à la rescousse des Fidji

Les Fidji peuvent toutefois compter sur l’aide de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande qui ont déjà envoyé des vaccins, des moyens médicaux et financiers à Suva. Le président chinois a lui aussi annoncé au téléphone au Premier ministre fidjien, Voreqe Bainimarama, l'envoi de vaccins et une aide sanitaire. Xi Jinping a surtout proposé un renforcement de la coopération économique déjà importante et ancienne avec l'archipel. Via la solidarité face à la crise Covid, Pékin tente d’affermir son influence dans le Pacifique. Le chef du gouvernement de Suva a remercié l’homme à la tête de la deuxième économie de la planète.