Fidji affronte Yasa, un cyclone de catégorie 5

cyclones
cyclone Yasa
Yasa, jeudi 17 décembre, à 10h ©Météo France NC

Yasa s’est renforcé au cours des dernières heures. Classé en catégorie 5, la plus élevée, le cyclone tropical est accompagné de rafales à plus de 300 kilomètres/heure.

Les habitants des villages côtiers des îles Fidji, dans le Pacifique, ont été appelés à gagner les hauteurs à l'approche du cyclone tropical Yasa qui pourrait provoquer des vagues de 16 mètres de haut. Les autorités fidjiennes ont appelé une partie de la population de l'archipel à prendre toutes les précautions, voire à se réfugier dans des centres d'évacuation. 

L’archipel déjà inondé


Hier mercredi, nombreuses parties de l’archipel et ses quelques 900.000 habitants étaient inondées, coupant les routes et isolant des communautés. "Des vents violents devraient souffler plusieurs heures avant le passage de l'oeil du cyclone au dessus" de l'archipel, a mis en garde l'Office des situations d'urgence. Des centres d'accueil ont été aménagés spécialement et les écoles et transports arrêtés. A Suva, la capitale, les rues étaient désertes jeudi matin en attendant l'arrivée du cyclone.

C'est comme une ville fantôme, c'est calme maintenant mais cela fait peur car on sait que cela vient

Employé du centre d'accueil


Le centre fidjien de gestion des catastrophes a précisé que 600.000 habitants, soit les deux tiers de la population, vivaient dans la zone qui risque de subir la tempête. Mercredi à Suva, les habitants s'efforçaient de recouvrir les vitres des maisons avec des planches, tandis que d'autres faisaient des provisions. Certaines rues étaient déjà inondées.

Un mauvais souvenir qui revient


L'agence météorologique Weatherwatch, basée en Nouvelle-Zélande, a averti que Yasa risquait d'avoir un impact plus fort que le cyclone Harold, également de catégorie 5, qui avait semé le chaos aux Îles Salomon, mais aussi au Vanuatu, aux Fidji et aux Tonga, en avril 2020. Ces tempêtes sont les deux premières de la saison des cyclones dans le Pacifique Sud, qui dure jusqu’à mai. La tempête la plus violente sur les Fidji fut le cyclone Winston qui avait fait 44 morts en février 2016, et un milliard de dollars de dégâts.