Nouvelle-Calédonie : fin de la septaine obligatoire pour les personnes vaccinées

coronavirus
Aircalin
Jusque-là, les voyageurs non-vaccinés contre le Covid ne pouvaient pas se rendre en Calédonie. Ils devront désormais justifier d'un motif impérieux. ©Aircalin
Les voyageurs arrivant en Calédonie n’ont désormais plus besoin de faire une septaine à domicile, s'ils sont vaccinés. Pour ceux qui n’ont pas reçu d’injection contre le Covid-19, ils devront justifier d’un motif impérieux pour se rendre sur le Caillou, mais aussi réaliser un test et respecter une septaine à domicile.

La mesure était attendue depuis plusieurs jours. Elle a été confirmée mercredi 9 mars par le haussariat, avec entrée en vigueur immédiate. Les voyageurs qui présentent un schéma vaccinal complet contre le Covid-19 pourront se rendre en Calédonie sans passer par la case "septaine". Une décision ministérielle, entérinée par décret, mardi 8 mars, à Paris. Dans la foulée, un communiqué commun de l'Etat et du gouvernement calédonien envoyé ce jeudi a détaillé le cadre. "En cohérence avec la décision prise par le Congrès de la Nouvelle-Calédonie, l’obligation vaccinale pour les voyageurs est supprimée", éclaire-t-il. 

La fin des septaines en cours possible dès le 10 mars

Pour se rendre sur le Caillou :

  • un test de dépistage Covid avant embarquement demeure obligatoire pour tout voyageur.
  • la septaine est supprimée pour les personnes vaccinées. Les non-vaccinés doivent toujours déclarer sur l’honneur accepter un test à l’arrivée et respecter une septaine prophylactique.
  • les personnes non-vaccinées doivent pouvoir démontrer un motif impérieux justifiant leur déplacement.

Avec cette précision : les septaines en cours pour les vaccinés peuvent prendre fin dès ce jeudi, "sous réserve que les personnes concernées réalisent un test".

Une quarantaine imposée depuis deux ans

Pour mémoire, depuis mars 2020, toute entrée sur le Caillou était soumise à une quarantaine, en raison de l’épidémie de coronavirus. Initialement, seules les personnes attestant d’un motif impérieux étaient autorisées à se rendre Calédonie, avec l’obligation d’effectuer une quatorzaine à l’hôtel. 

Mais le dispositif a été aménagé au fil du temps et de l’évolution de la pandémie, jusqu’à la dernière étape en date : la possibilité de faire sa quarantaine à la maison, depuis la mi-septembre. 

La fin de la mesure devrait donc soulager les agences de voyage et les acteurs touristiques, qui comptaient beaucoup sur la suppression de la septaine pour relancer leur activité. Ajoutons que cette décision était attendue, après l’abrogation de l’obligation vaccinale votée au Congrès, le 24 février, en vertu du principe d’égalité de traitement des citoyens.

Retrouvez, ci-dessous, le reportage de Steeven Gnipate :

©nouvellecaledonie

Voyez par ailleurs le communiqué détaillé envoyé par l'Etat et le gouvernement :