Financement de l’enseignement privé, faits divers, usine du Sud : l’actu à la 1 du lundi 30 novembre 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 30 novembre 2020
©NCla1ère/georep
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la province Sud qui ne peut plus financer l’enseignement privé, un homme entre la vie et la mort après un accident, un catamaran caillassé dans le Sud et des blocages sur des sites touristiques du Grand Sud. 

L’enseignement privé est-il menacé ?

Dans un courrier en date du 20 novembre, la présidente de la province Sud fait savoir au gouvernement qu’elle met fin au financement de l’enseignement privé à la fin de cette année. Information rendue publique sur les réseaux sociaux.
Il s’agit de la restitution d’une compétence dévolue à la Nouvelle-Calédonie, explique la province.
Le budget est conséquent : deux milliards de francs sont alloués chaque année aux enseignements catholiques et protestants à travers  la DDEC, l’ASEE et la FELP. Ils accueillent un quart des élèves du Pays.
Des discussions sont en cours. L’assemblée de la province Sud doit examiner le projet de délibération jeudi prochain.
Une décision qui tombe à la veille des vacances solaires. Il reste deux mois à l’exécutif, aux établissements concernés et aux personnels pour se retourner.
 

Un piéton dans le coma après un accident sur l’Anse-Vata

Un piéton fauché est aujourd’hui, entre la vie et la mort. Il a été renversé par un pick-up, samedi, vers 3h du matin, à la sortie d’une boîte de nuit, à l’Anse-Vata. C’était après une altercation entre des clients de cette discothèque. Une dispute qui s’est terminée sur le parking. Le conducteur du pick-up aurait tenté de quitter les lieux. Et c’est dans sa fuite, qu’il a renversé la victime. 
 

Un voilier attaqué à Casy

Ils ont été caillassés à coup de boules de pétanque à bord de leur catamaran. Deux couples, qui avaient prévu de passer la nuit en baie de Prony, ont jeté l’ancre à l’îlot Casy, dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 1h du matin, ils ont été réveillés par un grand bruit. Des insultes ont également été proférées par des individus à bord d’une plate. Aucun blessé mais plusieurs dégâts matériels, estimés par le propriétaire du navire à un million de francs. Une plainte devrait être déposée. 
 

La vente de l’usine du Sud provoque toujours des blocages et perturbations

L'accès routier à l'usine Vale par Plum est à nouveau bloqué, ce matin, à hauteur du pont de la rivière des Pirogues. Une fermeture réitérée pour le cinquième jour d'affilée. Et ce week-end, les sites provinciaux du Grand Sud n'ont pas pu ouvrir.
En cause, des blocages menés par l’Ican et le collectif Usine du Sud = usine pays, à hauteur du parc de la rivière Bleue, des Bois du Sud, des Chutes de la Madeleine et de la Netcha. Une mobilisation dénoncée et condamnée par la province Sud. 
 

Le marché des femmes rurales se poursuivra pendant l’été

Nouveau succès pour le marché des femmes rurales hier au Centre culturel Tjibaou. Une trentaine d’associations et de producteurs de brousse s’y retrouvent chaque mois, pour écouler leurs produits. A l’honneur ce dimanche : les premiers letchis. Le rendez-vous sera maintenu pendant l’été. Prochains rendez-vous donc, les 13 décembre, 17 janvier et 7 février. 
 

Football

Pas de vainqueur dans la première journée des play-off de la Super Ligue. Hier, Hienghène a été accroché par Tiga Sport : 2 partout, Magenta et horizon Patho se sont aussi quittés sur un match nul : 1 partout. 
 

Art martial

Le dojo de Magenta accueille en ce moment les championnats territoriaux de Chanbara, un art martial japonais basé sur la maîtrise du sabre. En Calédonie, ils sont plus d’une centaine de pratiquants pour une discipline encore méconnue. 
 

L'invitée de la matinale

Ce soir sera officiellement lancé le programme "belle et bien dans ses baskets",  un projet alliant santé, confiance et prévention de la délinquance. Véronique Nicolas, la directrice du Groupement d’Employeurs Sport et Loisirs Sud répondait aux questions d'Anne-Claire Lévêque dans l'Invité de la matinale.
 

Questions pays

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur l’activité des structures d’accueil dédiées aux enfants ? Comment se porte le secteur ?
On en parle dans l’émission Questions pays à partir de 12h15 en radio avec Claudette Trupit et ses invités.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live