FLNKS : le peuple calédonien existe!

politique
FLNKS : conférence débat du 17 octobre 2018
Une conférence débat du 17 octobre 2018 à l'université ©la1ere
Les signataires du FLNKS ont tenu un long débat mercredi soir à l'université de Nouvelle-Calédonie dans l'amphithéâtre 400. Devant quelques 200 personnes, les responsables politiques ont expliqué leur projet tout en rassurant l'auditoire sur l'après 4 novembre.
 
Paul Néaoutyine a ouvert les débats pour planter le contexte politique du 4 novembre et de poser ces différentes conclusions :
  • aller voter est une responsabilité,
  • la tenue de ce référendum est la preuve que le peuple calédonien existe.

"Le peuple calédonien existe. Et le fait de ramener toujours à des communautés et autres distinctions d'origine, c'est revenir à l'ancienne stratégie coloniale, de diviser pour régner" P.Néaoutyine

Des premières révoltes kanak à la signature de l'Accord de Nouméa, le rappel de l'histoire est revenu à Caroline Machoro. La présentation du programme politique et économique a été développée par Louis Mapou. Ce dernier a répété que si le OUI s'imposait le 4 novembre, l'indépendance ne serait proclamée qu'après une période de transition soit courant 2021.
Roch Wamytan est intervenu à l'issu du débat pour rappeler notamment qu'en dépit des sondages, la victoire du OUI reste et demeure possible.

"L'indépendance est une opportunité pour tirer notre épingle du jeu dans le nouvel ordre  économique qui s'organise", a conclu, en substance Roch Wamytan.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live