Football : de jeunes Cagous engagés dans le tournoi de qualification à la Coupe du monde 2023

football
selection U19 foot
L'équipe de football U19 ©Pierre Wajoka
La sélection calédonienne U19 de football s’envolera ce samedi pour Tahiti où elle tentera de se qualifier à la Coupe du monde 2023 des moins de 20 ans.

Pour prendre part à ce tournoi, trois poules de qualification ont été constituées, deux d'entre elles sont composées de quatre équipes et une, de trois équipes. La délégation calédonienne sera ainsi composée de 28 personnes, dont 23 joueurs issus majoritairement de clubs évoluant en super ligue. Un vrai casse-tête organisationnel pour le sélectionneur des moins de 19 ans qui a dû, très vite, s’adapter à la situation.

Construire une équipe performante, en quelques jours 

C'est sur la base de seulement deux regroupements pendant les vacances scolaires que Pierre Wajoka a dû faire des choix. En quelques jours, l'entraineur de la sélection U19 a dû livrer à l'OFC, la Fédération océanienne de football, une liste de 26 joueurs. "C'est très très compliqué parce que je n'ai pas tous les joueurs, mais on va faire dans les grandes lignes. Soyons humbles, on ne va pas révolutionner le football mais on essaiera de lancer ce projet de jeu, que ce soit en défense ou en attaque", explique Pierre Wajoka. 

Un certain niveau et du rythme, comme critères de sélection 

Malgré les contraintes, l'envie de relever un tel défi ne se refuse pas, selon Pierre Wajoka. Outre les performances sportives de ses hommes, l'entraîneur a également dû faire confiance à son instinct pour choisir ses joueurs. "La plupart des joueurs retenus sont de 2003, ils sont en première année senior et jouent en super ligue. Je dispose également de joueurs de 2004, que j'ai souhaité intégrer car je les connais. J'ai également des joueurs de 2016. Au total, avec le staff, nous avons choisi 23 joueurs dont deux gardiens. Avoir un certain niveau et du rythme, c'est sur cela que j'ai basé mes critères de sélection.

Des exercices pour améliorer la cohésion d'équipe 

Reste désormais à insuffler et maintenir un esprit de cohésion au sein de l'équipe, car impossible de gagner la partie si les joueurs ne jouent pas ensemble. Pour cela, Pierre Wajoka doit, là encore, s'adapter au temps restreint. Le tournoi débute la semaine prochaine, il durera du 7 au 24 septembre. "On va à la compétition sans réelle préparation sauf niveau mental. Physiquement, en dehors de la vitesse, on n'a pas grand-chose à travailler car les joueurs sont en plein milieu du championnat, ils travaillent déjà en club. Donc on se concentre surtout sur la cohésion, les automatismes, l'aspect tactique et technique individuel..."


La Nouvelle-Calédonie sera dans la poule C, composée du Vanuatu et des îles Samoa. Les deux premiers de la poule seront qualifiés pour les quarts de finale.