Fruits et légumes vendus à prix d'or

consommation
prix fruits et légumes
Les produits frais s'affichent à prix d'or sur les étals. ©1ère
Depuis plusieurs semaines, les prix flambent sur les étals de fruits et légumes. Selon l'ISEE, les prix ont augmenté de 3,6% en moyenne au mois de février. 
2700 francs le kilo de carottes importées d'Australie, 1000 francs pour un pied de salade produit localement... au marché de Nouméa et dans les grandes surfaces les prix ont de quoi rebuter même le consommateur le plus fidèle.

Depuis le début de l'année, les conditions météorologiques n'ont pas été clémentes pour les fruits et légumes. Conséquences : les pertes pour les producteurs sont importantes et les tarifs des produits ne cessent de jouer au yo-yo. "Avec les pluies, on peut perdre jusqu'à 50% de notre production", souligne Maï N'Guyen, productrice de légumes verts. 

Alors comment consommer des fruits et des légumes au juste prix ? Soit en privilégiant les circuits courts entre le producteur et le consommateur, soit en se tournant vers des produits en conserve ou surgelés dans les supermarchés. 

Le reportage de Natacha Cognard et de José Solia 
©nouvellecaledonie


Les Outre-mer en continu
Accéder au live