Le Fun Beach détruit par les flammes

incendies
Incendie Fun Beach
©NC1ere/Malia Noukouan
L’incendie s’est déclaré dans le restaurant de l’Anse Vata vers 4 heures ce matin, nécessitant l’intervention d’une vingtaine de pompiers. L’incendie pourrait être criminel, selon des premiers éléments. Une plainte a été déposée par la direction du restaurant. 
Il ne reste plus rien du restaurant Le Fun Beach. Que des débris calcinés, des poutres et des planches consumées par les flammes, des vitres cassées…
« C’est une partie de ma vie qui est partie en fumée », ce sont les quelques mots lâchés par une employée du restaurant, larmes aux yeux, face au sinistre. Cela fait 27 ans qu’elle travaille au restaurant, depuis son ouverture en décembre 1988.
Face à cette scène, le personnel est resté impuissant, partagé entre tristesse et colère.

Dominique Pham, le co-gérant du restaurant le Fun Beach témoigne.

Incendie Fun Beach itw Pham 1

 
Incendie Fun Beach
Les dégâts sont considérables. ©NC1ere/Malia Noukouan

La direction du restaurant a placé la vingtaine d’employés en congés payés, le temps de trouver une solution et de faire le nécessaire auprès de l’assurance. Mais Dominique Pham se veut rassurant, les salariés seront tous replacés dans un des 11 établissements du groupe Cuenet, groupe auquel appartient le restaurant Le Fun Beach.

Ce sinistre représente un manque à gagner important pour Dominique Pham.

Incendie Fun Beach itw Pham 2

 
Incendie Fun Beach
Les flammes ont totalement détruit le restaurant. ©Pierre-Erwann Quintin

Les pompiers sont toujours sur place pour éviter toute reprise des flammes.

Anthony Guépy, chef de groupe de la Caserne de pompiers de Nouméa.

Incendie Fun Beach itw Guépy

 Difficile pour l’heure de chiffrer les dégâts. Mais selon la direction, le sinistre s’élèverait à près de 200 millions de francs.

Le reportage de Thérèse Waïa et Patrick Nicar

©nouvellecaledonie