nouvelle calédonie
info locale

Le budget supplémentaire de la Nouvelle-Calédonie enfin adopté

finances
Décisions du gouvernement présentées à la presse
Christopher Gygès et Yoann Lecourieux présentant les décisions du gouvernement. ©NC la 1ere
Ça y est ! Le très attendu budget supplémentaire de la Nouvelle-Calédonie a été voté, ce mardi, par les membres du gouvernement réunis en séance collégiale. Il va être déposé sur le bureau du Congrès en vue d'y être examiné le 30 octobre. Le budget propre se monte à 6,3 milliards CFP.
La réunion collégiale du 1er octobre aura été la bonne. Ce mardi matin, le budget supplémentaire de la Nouvelle-Calédonie pour 2019 a enfin été adopté par le gouvernement, alors que son examen avait dû être repoussé lors de précédentes séances faute d’accord entre les membres du nouvel exécutif. Il devrait être examiné le mois prochain par le Congrès. 
 

Près de 6,4 milliards

Le budget propre se monte à près de 6,4 milliards CFP (6 378 704 463 F). Le budget de reversement, celui qui finance les établissements publics, est arrêté à plus de neuf milliards (9 122 071 983 F). Quant au budget de répartition, qui redistribue une partie des recettes entre les collectivités, il marque un déficit de 540 millions (- 540 703 414 F). 
 

Les services ont estimé, d’ici la fin de l’année, une baisse de rendement de près de huit milliards - 7,8 milliards exactement - sur l'ensemble du rendement de la TGC.
- Yoann Lecourieux, membre du gouvernement

 

«Contraintes et ajustements»

Un budget supplémentaire «réalisé avec des contraintes et des ajustements», appuyait cet après-midi le membre du gouvernement en charge du budget et des finances. Yoann Lecourieux (Avenir en confiance) l’a répété : «Les services ont estimé, d’ici la fin de l’année, une baisse de rendement de près de huit milliards - 7,8 milliards exactement - sur l'ensemble du rendement de la TGC». La taxe générale sur la consommation initiée sous le gouvernement précédent, que présidait Philippe Germain (Calédonie ensemble).

Explications recueillies par Sylvie Hmeun et Carawiane Carawiane :
©nouvellecaledonie


Autres ajustements

«Nous avons ajusté également certaines autres recettes», poursuit l'élu en citant «la baisse de l’emprunt de quatre milliards et demi à trois milliards et demi» ou l’ajustement sur la vente de biens immobiliers. 
 

Sur les trois budgets

«Ce qui a fait un ajustement global, sur les trois budgets de la Nouvelle-Calédonie que sont le budget de reversement, le budget de répartition et le budget propre, résume Yoann Lecourieux, pour garder les opérations extrêmement nécessaires, qui sont sûres d’aboutir d’ici la fin de l’année.» Quelques exemples : l’extension du musée territorial, l’aménagement du bâtiment Plexus ou le chantier de l’aérogare de Wanaham, à Lifou.
 

«3,5 milliards de recettes en moins»

Toutes les collectivités devront se soumettre aux ajustements. Le budget de reversement voit ainsi sa dotation 2019 baisser d’1,5 milliard de francs. Celui de répartition reste le plus impacté, à hauteur de 6,3 milliards.
Ecoutez Yoann Lecourieux au micro de Jeannette Peteisi : 

Budget supplémentaire 2, Yoann Lecourieux

Selon le gouvernement, les recettes réelles de la Nouvelle-Calédonie sur l’année 2019 s’annoncent inférieures de 3,5 milliards aux prévisions.
Publicité