nouvelle calédonie
info locale

Un grand maître des échecs sur le Caillou

culture
maitre des échecs
©Alix Madec
Il fait partie des 800 meilleurs joueurs mondiaux actifs de la discipline. Samy Shoker, 32 ans, a rejoint le territoire le 23 juillet dernier, après avoir contacté de lui-même la Ligue d'échecs de Nouvelle-Calédonie. Les passionnés locaux pourront profiter de son expertise en la matière.
C'est avec un sourire chaleureux empreint de bienveillance que se présente Samy Shoker. Tee-shirt noir, chaussures pointues et malette en cuir, le grand maître des échecs dénote quelque peu dans le paysage calédonien mais semble pourtant s'y sentir comme un poisson dans l'eau. Le 23 juillet dernier, celui qui a découvert la discipline à l'âge de 4 ans avec son papa, débarque sur le territoire dans l'idée de partager sa passion, qui lui a déjà fait faire le tour du globe. De la Guyane aux Etats-Unis en passant par l'Ouzbékistan, le joueur à la double nationalité franco-égyptienne le confie sans détours : les échecs lui ont beaucoup apporté, c’est pourquoi il souhaite rendre la pareille. "L'important, c'est de partager sa passion. Les échecs, c'est une grosse partie de ma vie, ça m'a permis de me construire sur le plan psychologique, humain... Ça m'a ouvert énormément de portes donc voilà, l'idée, c'est de partager ça."


Mettre à profit son expertise 


Tactique, stratégie, ouverture... les spécialités du jeu sont nombreuses et le professionnel souhaite mettre à profit son expertise. Une aubaine, pour les membres de la ligue d'échecs de Nouvelle-Calédonie. "C'est un jeu riche donc il y a pas mal de choses sur lesquelles on peut évoluer et c'est mon rôle d'aider au niveau de la progression, du calcul..."


L'envie de démocratiser et développer le jeu dans la région 


De l'Egypte, où il découvre des parties très rapides et intuitives qui se font le plus souvent dans des cafés, à la Russie, le passionné pénètre un domaine de jeu plus posé, où la recherche de la vérité à tout prix est reine. Sur le territoire, ce mordu de stratégie espère se saisir d'un style de jeu propre aux îles. "Mon objectif est à la fois de démocratiser le jeu, de faire se rencontrer les gens au travers des échecs mais aussi de professionnaliser le jeu, d'élever le niveau et pourquoi pas de participer à d'autres événements avec d'autres pays de la région comme l'Australie ou la Nouvelle-Zélande."

Samy Shoker souhaite développer la discipline sur l’ensemble du territoire et intensifier les liens avec les autres fédérations de la région. Du 12 au 18 octobre prochain, le grand maître mettra à profit sa virtuosité à l'occasion du Grand open international sur le Caillou. 
 
Publicité