Grève Tanéo, usine du Sud, développement de la Foa : l’actu à la 1 du jeudi 10 septembre 2020

l'actu du matin
Actu a la Une jeudi 10 septembre
©NC 1ere
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin, avec les perturbations du réseau Tanéo, la mobilisation du collectif Usine du Sud = Usine pays et les projets de la mairie pour développer La Foa. 
 

Le trafic de Tanéo perturbé

De nouvelles perturbations sont en cours aujourd’hui, sur l’ensemble du réseau Tanéo. L’intersyndicale UT-CFE-CGC, Soenc-Transport et USTKE dénonce un climat toujours tendu au sein de la compagnie de bus. Un service minimum devrait être assuré. Le Néobus circulera toutes les 15 minutes de 6 h à 8  h et de 16 h à 18 h, aux heures de pointe, et toutes les 30 minutes en dehors des heures de pointes. Pas de service sur les lignes N7 et N8. Pas de circulation non plus sur les lignes M1, N7 et N8. Horaires du dimanche pour les lignes suivantes : L2, L7, L8, M2, M3, M4, D5, D7, P1, P2, P3 et P4. 
 

2ème mobilisation pour l’usine du Sud 

Après la marche d’hier, qui a rassemblé près de 500 personnes dans la capitale selon la police, le collectif « Usine du Sud = Usine Pays » suspend ses manifestations, le temps de la campagne référendaire. Mais les discussions se poursuivent avec les institutions. Le collectif continue de se mobiliser pour faire entendre sa voix et soutenir le partenariat Sofinor-Korea Zinc dans le cadre du rachat de l’Usine du Sud.
Une délégation a rencontré la présidente de la province sud et le président du gouvernement. Des échanges fructueux selon les intéressés. Après le retrait de l’offre de l’Australien New Century, l’avenir de l’usine du Sud est au cœur des préoccupations. 

La Foa en quête d’investisseurs

La mairie lance un appel à projet sur le foncier communal. Elle met à disposition 56 parcelles viabilisées, qui attendent d’être valorisées. L’idée : attirer à La Foa des investisseurs locaux et internationaux, public et privé. A terme, l’objectif est de créer de l’emploi et relancer l’économie de La Foa, où le chômage atteint 10%, c’est 3 points de plus que la moyenne provinciale Les prétendants peuvent déposer un dossier jusqu’au 30 octobre.  

Les jeunes Loyalistes se mobilisent pour le NON 

A moins d’un mois du référendum, la campagne bat son plein sur le terrain.
Hier, à la CCI, les jeunes loyalistes mobilisés hier ont donné rendez-vous au public au sein de l’auditorium de la CCI, à Nouméa. Une soirée destinée à alimenter les échanges et les débats, sur les conséquences du « oui » et celles du « non » à cette 2ème consultation. Les jeunes loyalistes ont invité des experts en droit public, en économie et dans le domaine de la santé, pour échanger avec la société civile.
 

Campagne dans les tribus de Lifou

Prendant ce temps, à Drehu, le Comité national citoyen sillonne les tribus de Lössi, de Gaïca et de Wetr, pratiquement tous les jours de la semaine. Objectif : expliquer au public le projet porté par le FLNKS au lendemain du « oui » à l'indépendance.
 

Sensibiliser les jeunes aux risques routiers 

C’est le but du « Forum sécurité routière » qui se tient aujourd’hui et demain au lycée du Grand Nouméa. Il est organisé par le BTS Economie sociale et familiale et s’adresse à pas moins de 500 élèves des classes de seconde. Au programme : ateliers, démonstrations et interventions de la DITTT, la gendarmerie, les pompiers, l’association Antinéa, l’association des donneurs de sang et le centre de coordination des greffes. 
 

Aux racines de l’igname 

A Pouébo, l’école privée de Yambé lance un projet autour du « calendrier de l’igname », basé sur les intelligences multiples. Les 26 élèves de la section des grands, au CM2, de cet établissement de l’Asee (Alliance scolaire de l’église évangélique), s’adonnent à l’activité. Ils suivront les différentes étapes depuis la préparation du champ, jusqu’à la récolte. Ils sont encadrés par les deux enseignants et des personnes ressources de la tribu. C’est un moyen pour les élèves d’apprendre autrement que dans une salle de classe. L’entretien du champ, la fête des prémices de l’igname et la récolte seront la suite de ce projet.
 

L’illettrisme au cœur de la Journée défense et citoyenneté

55 jeunes sont convoqués à cette JDC. Elle est organisée dans le cadre des Journées Nationale d’actions contre l’Illettrisme. Les entretiens menés avec les jeunes déscolarisés et les tests d’évaluation menés lors de ces journées ont pour objectif de déceler un certain nombre de ces situations d’illettrisme. 
 

La Croix-Rouge, invitée de la matinale  

L’invitée de la matinale, ce jeudi matin, était Sandrine Buffeteau, la présidente de la délégation territoriale de la Croix Rouge. L’occasion d’évoquer les Journées ationales de l’organisation du 12 au 18 septembre.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live