Halloween, un programme monstrueux !

festivités locales
Halloween 2018 à la maison Martin de l'Anse-Vata.
Halloween 2018 à la maison Martin de l'Anse-Vata. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Une partie de la Nouvelle-Calédonie se fait une joie affreuse d’y succomber, année après année. Si Halloween vous donne plus de frissons que de boutons, voici un agenda pour survivre à l’afflux d’événements qui ont été concoctés, ou au moins s'y retrouver.
 
 

La Première séance tente une expérience

Cette année, le festival du cinéma jeunesse joue les prolongations, quelques jours après la clôture de son édition 2020 : La Première séance célèbre samedi son premier Halloween, au Rex Nouméa.
Halloween Première séance, 2020
©La Première séance
Pour y arriver, l’association Jeunes et toiles invoque:
  • La Famille Addams à 15 heures (le film de Barry Sonnenfeld sorti en 1991, conseillé à partir de six ans) ;
  • et Beetlejuice à 18h15 (le long-métrage de Tim Burton datant de 1988, conseillé à partir de dix ans) ;
  • entre ces deux pépites d’horreur humoristique, une animation est prévue à 17 heures. 
Billetterie en ligne et sur place (200 F par projection, les enfants de moins de douze ans doivent être accompagnés d’un adulte).

 

Un marathon de frissons

Pour les cinéphiles au cœur bien accroché, le Cinécity Nouméa a échafaudé un plan machiavélique : un marathon de films d'horreur. Samedi, il en coûtera 700 F par séance pour affronter Annabelle (à 16h45), Annabelle 2 - La création du mal (à 18h50) et Annabelle - La maison du mal (21h10).
Autres affiches de circonstance : le film d'animation Petit vampire de Joann Sfar ou le film de zombies Peninsula de Yeon Sang-ho, aux tarifs habituels.  

Sous les Cocotiers, l’angoisse

Halloween 2020, affiche de Noumé'Halloween
©Noumé'Halloween
«Noumé’Halloween», c’est le nom d’une autre première : une matinée d’animations proposée samedi matin par l’Office de tourisme et la mairie de Nouméa, avec le soutien du Syndicat des commerçants. De 8h30 à midi, la place de la Marne servira d’environnement sinistre à des ateliers de sculpture sur citrouille (pré-inscriptions au 05 75 80), un spectacle de magie, du maquillage… Gratuit, événement Facebook ici.

 

Damné musée, il est complet !

Un navire fantôme fait cap vers le musée maritime ? Même pas peur ! Petits et grands ont été nombreux à se porter volontaires pour enchaîner les rebondissements qui sont annoncés samedi, à bord du Damné. Toutes les sessions de cette animation payante affichent complet. 
A noter que le musée sera exceptionnellement fermé au public vendredi, samedi (en dehors des inscriptions pour Halloween) et dimanche. Réouverture mardi matin.

 

L’Histoire qui fait peur

Bagne ile Nou
Vestiges du bagne à Nouville. ©Gaël Detcheverry / NC la 1ere
Pour conter le temps du bagne, toutes les occasions sont bonnes. Même les pires ! Façon de parler, bien sûr : jeudi, à 19 heures, c’est pour de faux que le fameux bourreau Macé refaisait un tour dans les vestiges de Nouville. 

A Païta, la Villa-musée de Gadji (au site de la Fête du bœuf) passait en mode «hanté» vendredi soir. L’association Témoignage d’un passé y proposait une visite guidée spéciale et la projection du court-métrage Les Sales gosses. A 18h30 comme à 19h30, même mot d’ordre : «venez avec votre costume d’Halloween».

 

Terreurs communales

Plusieurs mairies jouent la carte de la citrouille, des friandises et des déguisements.

Koumac brandissait la menace d’une chasse aux bonbons mouvementée, vendredi, à partir de 17h30. Les enfants (accompagnés d’un adulte) étaient attendus à la mairie, déguisés, à partir de 17h30. Au bout des rébus, des indices et du parcours, il y avait un «tunnel de l’horreur» (à partir de dix ans!) et des projections dans les jardins de l’hôtel de ville. Gratuit, sans inscription.Le Mont-Dore ouvre sa bibliothèque du Pont-des-Français aux sorcières. Plus exactement à la sorcière Ratatouille campée par la compagnie les Kidams. Elle fait son show samedi, à 13h30. A partir de trois ans, gratuit, renseignements au 43 67 11.
Dumbéa met sa médiathèque à l’heure mexicaine le temps de célébrer El día de los muertos, samedi, de 10 heures à 16 heures.
On y apprend l’art de concocter des couronnes de fleurs et celui de fabriquer des masques. On y voit du body painting. Il y a de la piñata , de la loteria, un mercadito ou encore un escape game dédié à la découverte du Mexique. Gratuit, animations en partie sur inscription, programme ici.
A Païta, restons dans le thème avec le film Coco diffusé à la médiathèque samedi, à 10 heures. La première d’une série d’animations qui va se dérouler jusqu’à 19 heures, aussi bien à l’étage qu’au rez-de-chaussée du dock socioculturel : déambulations de la sorcière Ronchon, chasses aux trésors, jeu de massacre, fabrication de bourses de magiciens, visite de la maison hantée, concours de déguisements et flash mob. 
Gratuit, en partie sur inscription. Renseignements à la médiathèque (35 21 82, mediatheque@ville-paita.nc) ou au dock (35 44 04, roselyne.jinakoa@ville-paita.nc).

La Foa
glisse sur la tendance Halloween à travers le parc Soury-Lavergne et son skatepark, samedi, de 14 heures à 17h30 : maquillage, parcours animé, concours de déguisements, château gonflable... Gratuit.
 

Une course haute en couleurs !

A Dumbéa, la course déguisée d’Halloween fait son retour samedi, au profit de l’association Les petits pansements du cœur en faveur des enfants malades. Ça se passe à partir de 17 heures, au parc de Koutio. 

 

Des marchés à hanter 

Le marché municipal du Mont-Dore bascule en version nocturne dédiée à Halloween samedi, de 17 heures à 20 heures : restauration, artisanat, jeux, bonbons et autres lanternes.
Le marché de Moindou se métamorphose pour les enfants samedi, à partir de 13 heures : déco, concours de déguisements mais aussi de dégustation d'horribles gâteaux. Une animation imaginée par l'association PAMM, «Pour un avenir meilleur à Moindou».

Le Marché de Lucien aussi, aura un goût d’Halloween samedi, de 9 heures à 15 heures, à Nouméa dans les jardins de la bibliothèque Bernheim.

 

Des particuliers un peu sorciers

Halloween 2020, maison Wostrowski du Vallon-Dore
Au Vallon-Dore, Anne-Marie Wostrowski a planté le décor. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Au Vallon-Dore, les Wostrowski ouvrent les portes de leur antre depuis plusieurs jours et le «piège» reste en place chaque soir, de 18h30 à 20h30. Voire un peu plus tard samedi 31, pour l'ultime date de festivités. Sorcières, épouvantails et monstres de taille attendent de pied ferme les visiteurs au 108 rue des Horizons. Gratuit.

Avant Noël, le couple Martin donne aussi à sa demeure de l’Anse-Vata des couleurs beaucoup plus effrayantes, au 2 rue du Pasteur-Benignus. La devanture de la maison - garnie de paille, citrouilles et toutes sortes de monstruosités - se laisse admirer de vendredi à dimanche, de 18 heures à 22 heures. Pour la treizième année ! Gratuit.
 
Halloween 2020, maison Martin de l'Anse-Vata
Vendredi 30 octobre, devant la façade de la maison Martin. ©Anne-Claire Lévêque / NC la 1ere

 

Transportés d'effroi

Les trains d'Halloween desservent cette destination funeste les trois soirées, au départ de la gare maritime (à partir de dix ans, 1 030 F ; en dessous de dix ans, 515 F ; détails ici).
 
Halloween 2020, petit train
Vendredi 30 octobre 2020, avant de monter dans un «train d'Halloween». ©Anne-Claire Lévêque / NC la 1ere

Les bus rouges à deux étages marqueront aussi l'étape chez les Martin, également au départ de la gare maritime. Thème de cette année, le «Jurassic bus tour», assuré vendredi, samedi et dimanche à partir de 18 heures (adulte, 1 200 F ; enfant, 700 F ; précisions là).

 

Panique au centre commercial

Halloween 2020, concours de déguisements Kenu In
Un petit «clown tueur» vainqueur d'un concours de déguisements au centre commercial Kenu In. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Concours de déguisements, bonbons, maquillage, manèges, cabane hantée… Certains centres commerciaux ont des péripéties plein le chariot:
  • samedi, de 9 heures à 18 heures, au mall de Dumbéa-sur-mer;
  • samedi, de 9 heures à 18 heures, au centre commercial les Deux baies du Pont-des-Français;
  • samedi, de 14 heures à 17 heures, au centre commercial Teari de Koné.
  • et mercredi, c'était à Dumbéa Kenu-In.
 

Dans l’enfer des fêtes

Halloween fait aussi trembler les dance-floors et les enceintes, samedi soir (voire dès vendredi au On the beach de la Côte blanche). A toutes les sauces, en version entrée payante ou gratuite :
  • «sur un ilôt sauvage couvert de coraux pointus et de végétation impénétrable » (soirée Transit à l’île aux Canards)
  • à la Baie-des-Citrons (au Tropik, au MV lounge ou à la Barca) ;
  • à l’Anse-Vata (par exemple au XO club) ;
  • au Kuendu beach ;
  • sur le sable de Bourail (à l’hôtel de Gouaro Deva; complet en plein tarif)... 
Une liste d'événements qui ne se prétend pas exhaustive.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live