Handicap : une journée de réflexion sur l’emploi inclusif

handicap
La journée de réflexion sur l'emploi inclusif en faveur du handicap était organisée ce mardi 4 octobre 2022
La journée de réflexion sur l'emploi inclusif en faveur du handicap était organisée ce mardi 4 octobre 2022 ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ère
Le Mouvement pour une Calédonie inclusive en faveur du handicap organisait ce mardi des ateliers de réflexion. Objectif : trouver des solutions en ce qui concerne l'emploi inclusif et une meilleure prise en compte du handicap dans les formations et les entreprises.

Comment favoriser l’inclusion des personnes dépendantes et en situation de handicap dans les entreprises calédoniennes ? Scolarité, formation, financement, les pistes de réflexion sont nombreuses.  
Cette première journée organisée par le Mouvement pour une Calédonie inclusive, en partenariat avec le gouvernement, le vice-rectorat et le Mouvement des entreprises de Nouvelle-Calédonie, fait le bilan des freins et des leviers à actionner dans le pays.   
" C’est par exemple ce qu’on appelle le halo autour de l’emploi, c’est à dire le transport, l’accompagnement, l’accessibilité. Tout ça, ça fait partie de certains freins. Et ensuite après, c’est le financement, comment est-ce qu’on peut compenser pour que leurs droits puissent être exercés ?" explique Joël Kasarhérou, président du Mouvement pour une Calédonie inclusive. 

Fédérer pour plus d’efficacité

Développer l’alternance, renforcer la notion de continuité du parcours de formation, créer un label "entreprises inclusives" :  les propositions par les institutions et les acteurs sociaux sont répertoriées et examinées.  
" Les problèmes existent à tous les niveaux. Il manque un peu d’intermédiation entre l’offre et la demande, entre les associations et les employeurs, entre les grosses et les petites entreprises, entre les agences d’intérim ou les organismes de placement. Donc l’idée, c’est justement de fédérer un peu tout ça et de le rendre efficace ou du moins plus efficace que ce que c’est à ce jour" explique Thomas Sevetre, mandataire du Medef au conseil du handicap et de la dépendance. 

Identifier les besoins, les compétences et les capacités

En Nouvelle-Calédonie, les personnes en situation de handicap en attente d’inclusion dans une entreprise ne sont pas recensées. Pour un meilleur accompagnement, les associations attendent un changement rapide et pérenne.
" Il y a quand même des pistes en tous cas qui en ressortent. Maintenant, il va falloir, aussi avec les financements et la politique actuelle, trancher un peu sur des solutions, mais c’est très important" constate Sophie Lailic, référente de l’association de coopération sociale et médico-sociale. 
L’objectif du Mouvement pour une Calédonie inclusive est d’identifier les besoins, les compétences et les capacités des personnes en situation de handicap. Dans le pays, le terme d’inclusion a fait son apparition il y a une vingtaine d’années. Bien après la Métropole. 
Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Michel Marin  

©nouvellecaledonie