nouvelle calédonie
info locale

Un homme de 54 ans est décédé de la dengue

dengue
Le moustique vecteur de la dengue
©NC1ère
Un habitant de Dumbéa est décédé ce mardi matin des suites de la dengue alors qu'il se trouvait dans le service de réanimation depuis dimanche. Onze décès sont à déplorer en Nouvelle-Calédonie depuis le début de l'épidémie.
C'est la triste nouvelle rendue publique ce mardi par le gouvernement. Un homme de 54 ans est décédé au Médipôle ce matin des suites de la dengue alors qu'il se trouvait dans le service de réanimation depuis dimanche. La victime était domiciliée à Dumbéa. 

11ème victime 

Ce nouveau décès porte à onze le nombre de victimes de cette maladie depuis le début de l'épidémie, le 5 janvier dernier. 
Avant le stade de l'épidémie, en septembre 2016, une Dumbéenne de 61 ans a perdu la vie après avoir contracté la dengue. En février 2017, c'est une femme de 25 ans domiciliée à Magenta qui a succombé, avant une autre habitante du même quartier, âgée de 30 ans, à la mi-février. En mars, une Dumbéenne de 40 ans, deux personnes âgées de 82 et 71 ans qui vivaient à Nouméa, puis un habitant de Poya de 39 ans ont perdu également la vie. Avant le décès d'une résidente de Païta âgée de 57 ans, à la mi-avril, puis d'un Nouméen de 20 ans le 12 mai, d'un bébé de six mois le 25 mai et enfin d'une septuagénaire originaire de Poindimié dans la nuit du 29 au 30 mai. 

La vigilance reste plus que jamais d'actualité 

Malgré le retour de la saison fraîche, le dengue est toujours bien présente. Le virus s’attaque à tous, tous âges confondus, et sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lance un nouvel appel à la vigilance à la population. Chacun doit se protéger contre les moustiques, notamment avec des répulsifs cutanés. Il faut aussi détruire les gîtes larvaires qui se trouvent à l’intérieur comme à l’extérieur des habitations. La DASS dénombre encore quotidiennement une dizaine de nouveaux cas confirmés biologiquement par le réseau sentinelle. 

Retrouvez toutes les informations et les consignes sur le site de la Dass-NC
Publicité