Incendie à Païta : le niveau 2 du plan ORSEC « feux de forêt » activé

incendies
incendie paita
L'incendie est en cours sur la commune de Païta, sur la propriété « Magnin-Wayaridri ». ©NC1ère
Depuis ce jeudi matin, un incendie de forêt est en cours sur la commune de Païta, sur la propriété « Magnin-Wayaridri » située au sud de l’aéroport de La Tontouta. Environ 100 hectares ont été brûlés. Face à cette situation, le gouvernement active le niveau 2 du plan ORSEC « feux de forêt ».
L'incendie s'est déclaré ce jeudi matin tôt sur la propriété « Magnin-Wayaridri » située au sud de l’aéroport international de La Tontouta. Environ 100 hectares ont été brûlés. Les moyens de la commune de Païta étant dépassés, le président du gouvernement a décidé l’activation du niveau 2 du plan ORSEC « feux de forêt » ce jeudi à 09h00. Dans un communiqué, la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques de la Nouvelle-Calédonie indique qu'«outre les moyens du service de sauvetage et de lutte contre l’incendie d’aéronefs (SSLIA) de l’aéroport de La Tontouta, d’importants moyens sont déployés sur la zone : 4 engins d’extinction de la commune armés par 16 sapeurs-pompiers, deux engins d’extinction de la DSCGR et le camion-citerne de grande capacité (12 000 l) armés par 10 sapeurs-pompiers de l’unité d’intervention de la sécurité civile. Ce dispositif est complété par l’engagement de deux hélicoptères bombardier d’eau dont le gros porteur.»
Incendie paita
Environ 100 hectares ont déjà été ravagés par les flammes. ©Natacha Cognard/NC1ère

Prudence sur la RT1


Un relai téléphonique de l’OPT ainsi qu‘une balise utilisée pour la régulation du trafic aérien sont menacés. Le trafic sur la RT1 est susceptible d’être perturbé en raison du panache de fumée. L’incendie se propage vers le Sud-Ouest en s’éloignant de l’aéroport. La population est appelée à la plus grande prudence sur cet axe et à se conformer aux instructions des forces de l’ordre présentes sur place.

26 communes en risque extrême d’incendie


La Nouvelle-Calédonie est toujours en proie aux flammes. 26 communes sur 33 sont à ce jour placées en risque extrême d’incendie « feux de forêt » : Bélep, Boulouparis, Bourail ,Canala, Farino, Hienghène, Houaïlou, Kaala-Gomen, Koné, Kouaoua, Koumac, La Foa, Moindou, Nouméa, Ouégoa, Païta, Poidimié, Ponérihouen, Pouébo, Pouembout, Poum, Poya, Sarraméa, Thio, Touho et Voh. Par conséquent, il est formellement interdit de faire du feu non domestique sur l’ensemble du pays.
carte incendies jeudi 19 octobre
Risque de feu de forêt pour le jeudi 19 octobre 2017. ©Météo NC