publicité

Incendie à Soprotec : l’heure est au bilan

Les suites de l’incendie accidentel survenu dans les locaux du SAV de Soprotec, vendredi à Ducos. Alors que le bilan fait état d’un préjudice de plus de 100 millions CFP, l’entreprise, assaillie de réclamations, tente de rassurer ses clients qui avaient déposé du matériel à réparer

© Brigitte Whaap
© Brigitte Whaap
  • Loreleï Aubry (CM)
  • Publié le , mis à jour le
3 jours après le drame, l’heure est au bilan chez Soprotec équipement. 600 m2 de matériels de chantier et d’entretien de jardins ont été réduit en cendres. Des engins qui étaient destinés à la location ou la réparation. Il faut désormais contacter tous les clients afin de leur trouver des solutions de replis.
Cédric de Viviès, directeur délégué chez Soprotec
© Brigitte Whaap
© Brigitte Whaap

En attendant de prochaines mesures de chômage partiel ou technique, les 9 employés qui travaillaient dans l’entrepôt ne restent pas sur le carreau. Tous ont été affectés à de nouvelles tâches sur le site de la maison mère, dédié à la vente. Mais l’entreprise souhaite relancer l’activité du SAV rapidement.
Cédric de Viviès
 

Un projet qui ne verra pas le jour avant plusieurs mois le temps de procéder notamment à l’inventaire du matériel sinistré avec les assureurs.
Ce lundi, la police confirmait l'origine accidentelle du sinistre, le feu a démarré suite à un accident de soudure. 
Le reportage de Brigitte Whaap et José Solia 
SOPROTEC REPRISE APRES INCENDIE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play