publicité

Une innovation calédonienne pour compter les poissons

Un logiciel capable d’analyser automatiquement des images sous-marines. C’est une réalisation calédonienne. La start-up Visioon a déjà reçu un prix européen pour son innovation.

Le logiciel de Visioon permet l'échantillonnage des poissons. © DR
© DR Le logiciel de Visioon permet l'échantillonnage des poissons.
  • Caroline Moureaux avec Brigitte Whaap
  • Publié le
Innover dans le monde de la recherche c’est ce qu’a fait Delphine Mallet, docteure en écologie marine. A partir de son travail d’observation d’écosystème marin, elle a créé un logiciel capable d’analyser automatiquement des vidéos d’images sous-marines.  La start-up calédonienne Visioon a déjà reçu plusieurs prix pour cette innovation, dont le prix BIC (Business, Innovation, Creativity) décerné par l’Union Européenne en 2017.
 

Un logiciel qui compte les poissons

Le projet OSECLA, porté par l'université de la Nouvelle-Calédonie et Visioon, consiste à définir un protocole d'échantillonnage standardisé permettant de suivre les population de poissons des fonds meubles en s'appuyant sur cette technologie vidéo brevetée. 
Des caméras filment les fonds marins à 360 ° sur une surface de 60 km2, entre l’Anse Vata et la Baie des Citrons et jusqu’au récif. 
Le logiciel créé par Visioon va ensuite analyser ces images sans avoir besoin qu’un scientifique reste constamment devant l’écran. Un gain de temps considérable et une innovation qui pourra être utilisée dans d’autres domaines. 
Le reportage de Brigitte Whaap et Christian Favennec 
NOUVELLE CAMERA SOUS MARINE

Sur le même thème

  • sciences

    Quarante lycéens préparent les Olympiades de chimie

    Ils passent quelques jours de leurs vacances en «université d’été»… Scolarisés dans sept lycées de Nouvelle-Calédonie, quarante élèves de terminale S s'entraînent pour les Olympiades de chimie. Au programme, conférences, travaux pratiques et visite d’usine.

  • sciences

    Bientôt des étoiles filantes à la demande?

    Une start-up japonaise compte organiser au printemps 2020 une spectaculaire pluie de météores au-dessus d'Hiroshima. En espérant séduire ensuite des clients du monde entier avec ce premier service «d’étoiles filantes à la demande». 

  • sciences

    Le sable de rivière scruté à des fins scientifiques

    La nature calédonienne est loin d'avoir fini de révéler ce qui caractérise son endémisme, raison pour laquelle les missions scientifiques s’y succèdent. A Nekiriai, dans la région de Poya, les chercheurs s’intéressent à des organismes invisibles à l'œil nu.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play