Jeux du Pacifique : NC 2011 fête ses 10 ans

jeux du pacifique
NC2011 la flamme Diane Bui Duyet
C'est la nageuse Diane Bui-Duyet qui avait allumé la flamme des Jeux du Pacifique en 2011 à Nouméa. ©Facebook NC 2011 XIVe Jeux du Pacifique
Dix ans déjà que la Calédonie accueillait les jeux du Pacifique en 2011. Un anniversaire célébré ces quinze prochains jours par le CTOS. De nombreuses animations sont prévues sur tout le pays. Objectif : promouvoir la pratique du sport en Calédonie, mais aussi fédérer les Calédoniens pour Paris 2024

C’est un évènement majeur de l’histoire du sport calédonien. 3500 athlètes et dirigeants, 22 pays, 27 disciplines, 5000 bénévoles, des millions d’investissement. NC 2011 a marqué les mémoires. Dix ans déjà. Pour fêter l’anniversaire de ces Jeux du Pacifique, le CTOS propose de nombreuses animations ces quinze prochains jours.

Le parcours de la flamme rassembleur 

Personne ne l’a oubliée. L’incontournable roussette bleue. Joemy, la mascotte de NC 2011, est de retour. Les Jeux du Pacifique NC 2011 fêtent leurs 10 ans. Un événement qui a marqué l’histoire du sport calédonien. "L’élan qui était sans doute le plus fort, ça a été le parcours de la flamme. Elle a circulé sur l’ensemble du territoire, et dès que la flamme a commencé à circuler, on a senti une émulation au niveau de la population, une cohésion totale avec l’ensemble de la population" explique Christophe Dabin est le président du CTOS. "Et c’est vrai que les Jeux ont été vécus vraiment par tous les Calédoniens, qu’ils soient dans le Nord, qu’ils soient dans les îles ou qu’ils soient sur le Sud".  

NC 2011
La mascotte Joémy était de tous les podiums ©Caroline Moureaux

Un pays en communion avec ses athlètes

Et dix ans plus tard, les Calédoniens n’ont rien oublié de ces jeux qui avaient même créé des vocations à l’époque, avec un nombre de licences en nette hausse en 2012. 
"Vous pouvez régulièrement aller sur la promenade Pierre-Vernier, vous allez voir des gens qui ont encore leur polo et leur veste orange. Et c’est vrai que pour les athlètes, le fait de participer aux Jeux du Pacifique, mais surtout de participer chez nous, c’est quelque chose qui est totalement différent d’aller dans un autre pays" poursuit Christophe Dabin. "Là, il y avait une communion totale et c’est vrai que les gens nous disent :’ce qu’on a vécu il y a dix ans, c’est quelque chose qu’on ne peut pas oublier’".  
Un événement qui a aussi marqué Michel Quintin, aujourd’hui directeur du CTOS.
"Le plus grand souvenir, c’est la cérémonie d’ouverture et l’entrée des Cagous dans le stade. J’en frisonne encore, c’était un moment magique. Les Jeux étaient présents partout, à l’épicerie du coin comme dans la rue, donc, c’était les Jeux qui prenaient toute la place et les exploits de nos Cagous qui faisaient vibrer toute la Calédonie". 
Le reportage de Stéphanie Chenais 

NC 2011 dix ans après

Quinze jours de sport et de fête

Le temps fort de ces quinze jours d’anniversaire est prévu le 11 septembre à l’arène du Sud, des retrouvailles pour les sportifs et pas moins de 5000 bénévoles.
Le programme complet de ces animations est disponible sur le site nc2011.nc. Et ça commence ce samedi 28 août avec des olympiades au centre aquatique de Magenta et les foulées de la Pacifique attitude dimanche à l’hippodrome. Il est encore possible de s’inscrire.
Le CTOS entend également profiter de ces manifestations pour fédérer les Calédoniens autour des prochains Jeux olympiques qui auront lieu à Paris en 2024. 
Les précisions de Christophe Dabin, le président du CTOS 

CTOS itw Dabin NC 2011