nouvelle calédonie
info locale

Journée mondiale sans tabac

santé
Journée mondiale sans tabac
« Le tabac, une menace pour le développement » c’est le thème cette édition 2017, la 8ème en Nouvelle-Calédonie. L’occasion de se mobiliser pour faire prendre conscience des dangers du tabac pour la santé… quand on sait que plus de la moitié des jeunes fument.

La fumée du tabac contient plus de 4 000 produits chimiques nocifs, ce qui est dangereux pour la santé. Pour la Nouvelle-Calédonie, environ 200 fumeurs décèdent chaque année prématurément.

« Il y a un impact très important sur les maladies cardiovasculaires, sur les maladies respiratoires, sur la grossesse, le fœtus, on augmente sa malchance d’avoir un cancer de la prostate en fumant… » explique le docteur Bernard Rouchon, directeur de l’agence sanitaire et sociale. « Donc un impact sanitaire majeur, un coût sanitaire très important (plusieurs milliards de francs CFP). De très nombreux fumeurs ont envie d’arrêter mais ils n’y arrivent pas. C’est en çà que ces campagnes viennent les aider dans leur changement d’idée, de dire on peut y arriver. Aujourd’hui, c’est un argument financier : voilà ce que vous allez économiser en arrêtant. » 

Le budget tabac du fumeur représente des sommes importantes, si vous fumez entre 20 et 25 cigarettes par jour pendant un an, vous dépensez presque 500 000 F.

L’objectif de cette campagne est de faire prendre conscience aux fumeurs des économies qu’ils font sans fumer, mais surtout des bienfaits d’une vie sans tabac.

« Si on arrivait à avoir autour de 15 % de fumeurs, ce serait véritablement une victoire. Une victoire de la Calédonie sur elle-même. » estime Patrice Hoarau responsable du programme addictologie  à l’agence sanitaire et sociale.
 

Journée mondiale sans tabac
©NC1ere/Martine Nollet


Augmenter le prix du tabac fait partie des outils de lutte contre le tabagisme. 30 % de plus en 2015.  En 2016, une baisse de  6 % des ventes a été constatée à la régie des tabacs par rapport à 2015.
Valentine Eurisouké membre du gouvernement en charge de la jeunesse, des sports et de la santé rappelle que « l’objectif qui a été lancé au niveau de la région, c’est une augmentation des prix à 50 %, qui ait réellement un impact. Çà ne peut que nous encourager dans la continuité de cette politique. Les Calédoniens doivent s’attendre à une augmentation des prix du tabac. Ce sont des mesures courageuses qu’il faudra prendre. »

Tout est mis en œuvre pour vous aider à arrêter de fumer, affiches, dépliant, spot télé et radio, la page Facebook pour relayer les messages et d’autres actions tout au long de l’année. Le centre d’addictologie peut vous aider dans votre démarche.

Certains mineurs sont accrocs à la cigarette depuis l’âge de 12 ans. Marguerite Poigoune est allée promener son micro à la sortie d’un lycée de Nouméa.

 

Publicité