publicité

Le Kea Trader toujours échoué au large de Maré

Le porte-conteneurs s'est échoué sur un récif à 50 milles nautiques au sud-est de Maré. On ne déplore aucun blessé et à priori aucune pollution. Le navire est sous surveillance. 

Le Kea Trader s'est échoué au large de Maré le 12 juillet. © HO / FANC / AFP
© HO / FANC / AFP Le Kea Trader s'est échoué au large de Maré le 12 juillet.
  • CM
  • Publié le
On apprenait ce matin qu’un porte-conteneurs s’était échoué durant la nuit sur le récif Durand au sud-est de Maré. 
 
Selon le haut-commissariat, le Kea Trader, un navire de 184 mètres battant pavillon maltais, est entièrement échoué sur le récif, mais la situation est stable. 
Après le déroutement sur zone du Vendémiaire et le survol par le Gardian, une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) a été hélitreuillée vers midi ce mercredi à bord du porte-conteneurs par un hélicoptère Puma des FANC. Composée de quatre experts maritimes civils et militaires, cette équipe est chargée d’évaluer la situation et les risques liés à l’échouement, et de donner en temps réel, les éléments de décision aux autorités compétentes. 
Le jour de l'accident, une équipe d’évaluation et d’intervention s'apprête à être hélitreuillée à bord du Kea Trader. © FANC
© FANC Le jour de l'accident, une équipe d’évaluation et d’intervention s'apprête à être hélitreuillée à bord du Kea Trader.

 

Aucun polluant n’a été détecté à ce stade et l’équipage reste en sécurité à bord. 
L’armateur du navire a été mis en demeure de présenter un plan d’action pour faire cesser au plus vite tout risque de danger pour les personnes ou l’environnement.

© FANC
© FANC

 


1 499 844 287

Sur le même thème

  • mer

    Le «Kea Trader» a reçu de la visite

    Elle n'est pas montée à bord, mais une délégation d'autorités institutionnelles et coutumières s'est rendue au plus près du porte-conteneurs échoué sur le récif Durand depuis seize mois. Pour «se rendre compte sur site des réalités du chantier».

  • mer

    Un minéralier manque de s'échouer sur le récif à Koumac

    Le navire en provenance de Chine dérivait vers le récif alors qu’il allait franchir les passes de Koumac. Plusieurs remorqueurs sont intervenus pour empêcher l’échouement du « Shiny Halo ». 

  • mer

    Cent personnes au chevet d'un «Kea Trader» toujours plus dégradé

    Ce qui reste du Kea Trader sur le récif Durand accuse une nouvelle dégradation, décrit le dernier point de situation diffusé par l’Etat. Il évoque également des conditions d'intervention qui «demeurent difficiles» pour la société chinoise qui retire les débris immergés.  

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play