nouvelle calédonie
info locale

L'actu calédonienne en bref jeudi 24 mars

actu en bref
l'actu en bref 2016
©NC1ere
L'essentiel de l'actualité du jeudi 24 mars, en bref.

Séance extraordinaire

Réglementer la construction. C’est ce qui est proposé aujourd’hui aux élus du Congrès. Un texte qui doit permettre de remédier au vide juridique, porte-ouverte aux malfaçon. Le futur label s’appuie sur des références internationales et doit garantir la fiabilité des constructions dans l’intérêt de tous, entreprises comme particuliers. Une séance extraordinaire du congrès qui va également examiner le plan DO Ka Mo, résultat des assises de la santé. Un plan d’orientation et non pas d’actions précise le gouvernement Il s’agit de poser le cadre une politique de santé plus efficace et en même temps moins couteuse.

Nickel

Un rapport qui tombe mal pour Clive Palmer. Alors que le magnat australien est toujours en plein bras de fer avec les autorités et ses créanciers pour relancer l’usine de Yabulu.  La nouvelle société qu’il a créée,  Queensland Nickel Sales est accusée d’être responsable d’une grave pollution à l’amoniaque dans deux criques près de sa raffinerie de Townsville. La société risque 2,65 millions de dollars d’amende et son administrateur, le neveu de Clive Palmer, Clive Mensink, risque  lui cinq ans  de prison, s’il s’avérait que cette pollution était volontaire.
 

Assises

12 ans de réclusion criminelle et une inscription sur le fichier national des infractions sexuelles. c’est la peine prononcée hier soir par la cour d’assises de Nouméa à l’encontre de l’oncle violeur. Un homme qui a fait subir à deux de ses nièces -âgées de 9 et 10ans au début des faits-  des relations sexuelles sous la contrainte morale et physique de 2005 à 2011.

Attentats

La Belgique panse ses plaies. Minutes de silence, hommages aux victimes et relèvement du niveau de sécurité.
24 heures après le double attentat de Bruxelles, la stupeur est toujours présente. Le dernier bilan officiel fait état de 31 morts et 270 blessés, dont 10 français.
En Nouvelle-Calédonie comme ailleurs dans le monde, les officiels ont manifesté leur soutien à la nation Belge:
« Face à la barbarie, écrit  le député Philippe Gomes dans un communiqué de soutien, c’est notre capacité à être unis rassemblés et solidaires qui permettra de combattre le terrorisme et de faire que les libertés triomphent ».
Le président de la Province Sud Philippe Michel au nom de tous les élus de la collectivité a lui aussi fait part au Consul honoraire de Belgique Jean Gabriel FAGET  de la solidarité et de la compassion à l’égard des Bruxellois et de la Belgique. A la demande de François Hollande, le président de la République, les drapeaux ont été mis en berne.
« Ici, comme en Europe, nous ne devons pas tomber dans le piège tendu par celles et ceux qui veulent venir à bout des valeurs de tolérance et de vivre-ensemble », a écrit pour sa part Philippe Germain.le Président du Gouvernement.

 
Réussite 

Mettre toutes les chances de son côté pour réussir ses études en métropole. Objectif de la réunion d’information organisée par la Province sud et la maison de la Nouvelle Calédonie. Près de 300 candidats au départ étaient présents.
 

Culture

La Province Sud a présenté hier les grandes lignes de la politique Culturelle provinciale pour 2016. Le budget reste  identique à celui de l’an dernier, c'est-à-dire un peu plus de 810 millions de francs. En raison de cette période de restriction budgétaire, il a fallu consentir à certains sacrifices : pas de festival « Voies du Sud » cette année, mais le retour des "Journées de Deva". La collectivité entend aussi  mutualiser les moyens avec ses partenaires de l’action culturelle.

Fou à lier

Plus de 120 personnes ont assisté hier soir au spectacle  «  Fous à lier » à la Médiathèque de Poindimié. Un spectacle délirant ou Didier Super et Arnaud Aymard se rient de tout et de tout le monde et qui n’en a pas moins séduit le public de la Côte Est.

 
Stand up

La 3e édition de la "Battle of Bourail" est organisée ce week-end. Une compétition de stand up paddle proposée par le "Big Bananas Surf Club".
Le club du calédonien Titouan Puyo, l’une des références mondiales de la discipline. Ce dernier sera présent samedi pour des initiations à la base nautique de la Roche.

Publicité