L'actu du Pacifique en bref

actu en bref
breves du pacifique
En bref, ce qui fait l'actualité le mardi 6 juin dans le Pacifique.

En Australie, Clive Palmer contrôlait les finances de Queensland Nickel, même s'il n'en était plus le directeur

C'est ce que l'ancien directeur financier de l'entreprise, Dean Wolfe, a déclaré devant le tribunal fédéral de Brisbane. D'après lui, toutes les dépenses supérieures à 10 000 dollars (australiens) devaient être approuvées par Clive Palmer. Des rapports financiers hebdomadaires et mensuels étaient transmis au magnat minier, ainsi qu'à son neveu, Clive Mensink, le directeur de Queensland Nickel.
 
Le magnat minier australien Clive Palmer.
Le magnat minier australien Clive Palmer. ©ABC
Après la faillite de l'entreprise et la fermeture de la raffinerie de nickel de Yabulu, les autorités ont versé environ 70 millions de dollars d'indemnités aux 800 anciens salariés de l'usine. Le gouvernement fédéral peut récupérer cet argent si la justice estime que Clive Palmer a continué à diriger l'entreprise en coulisses - ce sera alors à lui de prendre en charge le versement des indemnités de licenciement. 
Le magnat australien doit être entendu au cours des prochains jours.
 
 

Sir Michael Somare, l'ancien Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, nie avoir touché des pots-de-vin

La semaine dernière, un tribunal de Singapour a condamné à de la prison ferme un couple américano-singapourien, jugé coupable d'avoir versé 784 000 dollars américains à Michael Somare dans le but d'obtenir un marché public. « J'ai pris des mesures pour avoir des éclaircissements et des conseils juridiques à ce sujet, mais je voudrais préciser d'emblée qu'à aucun moment de ma carrière politique, je n'ai reçu de pots-de-vin », affirme l'ancien Premier ministre papou dans un communiqué. 
Il reconnaît toutefois que ce jugement singapourien va avoir des répercussions, et il présente donc ses « excuses aux Papous, aux habitants du Sepik oriental, et à [sa] famille pour la honte et l'embarras que ces rapports ont pu causer »
 
 

En Australie, un adolescent écope de 10 ans de prison pour terrorisme

Sevdet Besim, âgé de 19 ans, avait l'intention de décapiter un policier le jour des cérémonies de l'Anzac, en mars 2015. Il a plaidé coupable de planification d'acte terroriste, un fait passible de la prison à vie. Mais certains éléments indiquent que le jeune homme originaire de Hallam, une banlieue de Melbourne, voulait abandonner son projet terroriste, souligne le juge, qui pense que Sevdet Besim a de bonnes chances de réinsertion. Il pourra être remis en liberté conditionnelle dans sept ans et demi.

 
 
Benjamin Netanyahou sera le premier chef d'État israélien à se rendre en Australie

Il a accepté l'invitation de la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, actuellement en visite en Israël. Elle doit aussi rencontrer le Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah.
 

Des alpagas sur le point d'être tondus.
Des alpagas sur le point d'être tondus. ©ABC

 

Il n'y a pas que des tondeurs de moutons, en Australie

Originaire du Queensland, James Dixon est réclamé dans le monde entier pour ses talents de tondeur d'alpaga. Cela fait 15 ans qu'il tond ces petits camélidés, cousins du lama, en France, en Hollande ou encore au Portugal. D'août à février, il revient travailler en Australie, où il tond environ 5 000 alpagas. Un travail long et ingrat, plus difficile que la tonte de moutons. D'ailleurs, si James Dixon adore ces animaux « merveilleux et curieux », il n'a pas l'intention d'en élever : « Je me suis fait cracher dessus trop souvent par des alpagas de mauvaise humeur ! » explique-t-il.